Conseils pour le 8e mois de grossesse

Conseils pour le 8e mois de grossesse

Par Elodie J., Sage-femme à Boulogne-Billancourt

8e mois

Ca y est, vous êtes au 8ème mois de votre grossesse et vous êtes enfin en congé maternité ! Et vous en profitez pour terminer tranquillement vos préparatifs en vue de la naissance !

Votre bébé au 8ème mois de votre grossesse

Votre bébé poursuit sa croissance. Une  fine couche de graisse se forme sous sa peau et il commence à ressembler à un nouveau-né potelé. Cette graisse est essentielle car après la naissance elle lui permettra de réguler sa température dans un environnement moins confortable que votre utérus.

Qu'est-ce qui change ?

Votre nombril n'est plus le même, aplati ou en relief, tout dépend de la future maman ! Votre corps est plus opulent, plus généreux. Vos seins gros et lourds, sont parfois douloureux. Dites à votre compagnon d'y aller doucement avec les caresses. Vous êtes de plus en plus essoufflée, ce qui est normal. Quelques petits désagréments peuvent apparaître : un masque de grossesse (tache brunâtre sur le visage), il faut faire attention au soleil et mettre un écran total en cas d'exposition. Des crampes que le magnésium peut soulager, et enfin vos jambes sont gonflées ou lourdes en fin de journée : surélevez-les pour dormir et si l'oedème se généralise, consultez en urgence. Vous ressentez vos premières contractions : elles sont rares et irrégulières, c’est l’utérus qui s’entraîne pour le jour de l'accouchement. Tout à coup, votre ventre se rétracte et se durcit. Puis tout redevient normal.

 

C'est le moment de :

Vous partez en congé maternité (6 semaines avant le terme prévu et 10 semaines après la naissance), profitez-en pour arranger la chambre (ou le coin) de votre bébé. Complétez vos emplettes pour les vêtements de naissance, les produits de soins, les promenades de bébé, etc. Ce sont toujours des moments de plaisir : profitez-en !

Commencez à préparer votre valise et celle du bébé pour la maternité. Vous aurez une consultation obligatoire avec l'anesthésiste même si vous ne désirez pas de péridurale : au cas où une complication nécessite une intervention chirurgicale. Pendant votre consultation prénatale, on vous fera un prélèvement vaginal à la recherche d'un germe : le streptocoque B qu'il faut traiter lors de l'accouchement si il est présent.

La dernière échographie fait principalement le point sur la position du bébé (il se présente par la tête, par le siège, ou très rarement en transversale), la quantité de liquide amniotique et la localisation du placenta (un placenta placé sur le col est une contre-indication pour un accouchement par voie basse).

Votre compagnon peut commencer à choisir les dates de son congé paternité, et à faire les démarches auprès de son employeur.

 

Le petit plus conseil

Mangez des laitages pour aider le squelette de votre bébé à grandir (qu'il n'aille pas prendre dans vos dents tout le calcium dont il a besoin!) Choisissez le mode d’allaitement de votre bébé : sein, biberon, à vous de voir. Et prévoyez le matériel en conséquence. Emmenez le numéro de téléphone d’une association spécialisée dans l'allaitement maternel, elle pourra vous donner des conseils en cas de  problèmes « au démarrage », surtout si votre maternité n’est pas spécialisée dans le domaine.

 

Propos recueillis par Julie Montaudon.

Par Elodie J., Sage-femme à Boulogne-Billancourt


Poster votre commentaire
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok