Forum Help ! Il fait des crises pour s’endormir le soir… - Graine de curieux

Help ! Il fait des crises pour s’endormir le soir…

créé le 28/02/2011

Elodie fait appel à vous :

« Bonjour, voilà mon fils de 17 mois ne dort plus avant 23h. Ce n'est pas faute de lui expliquer, de le câliner, de rester près de lui, mais rien n'y fait. Je suis enceinte de mon deuxième enfant. Pensez-vous que ça peut venir de là ? Ou alors peut-être la peur de la séparation ? Qu'en pensez-vous ? »


une maman
inscrit : 21/07/2010
messages : 287
lieu : Montreuil
département : 93

Bonsoir, je reviens vers vous car j'ai pensé à de petites choses: en effet, le fait que votre enfant, même rassuré, vous demande toujours plus. Alors: soit il a une vraie angoisse, soit vous n'arrivez simplement pas à le motiver à accepter la frustration de vous laisser le soir... Si c'est le deuxième cas de figure qui vous concerne (dans le premier un professionnel de la petite enfance vous renseignera mieux!) il y a quelque chose à trouver pour pouvoir le rassurer dans une première étape, puis, une fois rassuré, obtenir qu'il accepte de vous laisser. Pour cela, il faut le motiver à agir comme vous le désirez. En fait, le comportement désiré par vous doit lui sembler, à son tour, désirable, et donc contenir des promesses d'attentions de votre part (je pars de l'idée - est-elle juste? à vérifier! - que dans votre schéma actuel il obtiendrait trop d'attention en refusant de dormir, d'où le fait qu'il renchérisse, et vous laisser ne semble pas gratifiant - notez que si vous vous énervez, cela constitue aussi une forme d'attention, et que votre enfant répétera les comportements qui lui procurent une attention, même négative). Mis sous forme de "recette" (c'est juste pour mettre une image sur le principe), cela ressemble à quelque chose comme ceci: D'abord: rassurer, montrer de la compréhension: "je sais que c'est difficile pour toi d'aller au lit pour telle et telle raison" (par exemple l'enfant peut se sentir un peu exclu de ce que ses parents désirent faire une fois qu'il dort - mais aussi: votre fatigue, par exemple, peut lui donner l'impression que vous êtes fâchée contre lui): à dire avant l'apparition du comportement problématique. Ensuite: lui donner de bonnes raisons de passer une bonne nuit (exemple: vous adorez sa bonne humeur lorsqu'il a bien dormi). Renforcer encore la motivation par tout ce qui vous vient à l'idée: il est utile que ce soit quelque chose de gratifiant qui découlerait de son changement de comportement positif, une attention de votre part, quelque chose que vous ferez ensemble le lendemain... Puis, lui expliquer que vous allez le laisser (selon votre message, je pense que vous expliquez bien), lui dire que maintenant est le moment de dire "bonne nuit", puis nuancer - expliquer qu'une fois que vous serez sortie, vous ne prêterez plus attention s'il appelle sans raison, mais simultanément, que vous reviendrez lui faire un câlin s'il a su se comporter "bien"... Bref, je ne sais pas si cela vous apporte quelque chose, c'était juste une idée...

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


nanille
inscrit : 09/03/2011
messages : 1
lieu : LYON
département : 69

salut elodie, je pense que ton fils ressent une présence en toi et il te le fait ressentir a sa manière vu qu'il ne peut l'exprimer avec des mots, pour ma part mon fils me collait, ne me laisser rien faire jusqu'au jour a la crèche j'ai expliqué au personnel son comportement et l'une d'elle ma demandé si j'étais enceinte, a ce moment je ne le savait pas, et elle ma expliqué que certains enfants réagissent différamment et qu il fallait beaucoup en parler avec lui, avec le temps tous est rentré dans l'ordre courage

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


caillettejess
inscrit : 07/10/2010
messages : 1
lieu : le chambon feugerolles
département : 42

bien moi aussi j'ai vecue ca avec ma fille lorsque j'etais enceinte de mon deuxième alors que effectivement elle dormait et s'endormait sans problèmes avant que mon ventre ne s'arrondisse . nous avons géré la crise de cette manière : bien expliqué peu de temps avant le coucher que vous allé la mettre bientot au lit, continué les meme rituels que d'habitude ne pas en rajouté car c'est un cercle sans fin il faut lui montré que rien ne change au contraire c'est rassurant pour eux, ajouté une veilleuse, et etre ferme expliqué que vous etes là tout près nous on lui accordait 1 retour dans la chambre toujours en expliquant que c'est le dernier et puis après plus de retour il ne faut pas que cela devienne une habitude ce n'est pas facile au début mais finalement ca n'a pas duré très longtemps . il me semble très important de resté calme et de tout bien expliqué gardé la ligne de conduite que l'on se fixe . voilà ceci à fonctionner pour nous j'espere pour vous aussi des fois c'est plus difficile pour nous que pour eux il faut se faire violence pour ne pas retourné dans la chambre au début mais vous serez bientot tranquille tous, allez courage!!! ah oui mes enfants ont 4ans et demi et 2 ans et demi et ils font toujours la sieste c'est super important pour eux, moi je pense que si vous la faite sauté votre enfant sera encore plus enervé le soir !!! et dites lui sans cesse que vous l'aimez !!!

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


jojo1998
inscrit : 09/03/2011
messages : 1
lieu : CORANCY
département : 58

moi, je lui ferai un biberon d'eau + de la fleur d'oranger cela le calmerais il dormirait je ne pense pas à la

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


loufoque
inscrit : 09/03/2011
messages : 1
lieu : ANGOULEME
département : 16

bonjour Elodie, Nous avons eu le meme probleme avec notre fils de 14 mois lui c'etait jusqu'à 1 heure du matin et des fois reveiller 3 fois par nuits nous avons fais appel a notre medecin generaliste, a son pédiatre et meme a la PMI et personne nous a donner un conseil... nous avons donc éte voir un psychciatre qui nous à dit que c'etait le syndrome de l'angoisse de la disparition (du faite de disparaitre de sa vu ne serais que quelque seconde,il croit pour sa petite tête que tu ne reviendras jamais) il nous a conseiller de lui mettre une veuilleuse pour qu'il voit ses objets, ses meubles, de le bercer jusqu'a s'qu'il dorme profondement et normalement tous devrais rentrer dans l'ordre.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


BeaC
inscrit : 27/08/2009
messages : 2
lieu : BRETIGNY SUR ORGE
département : 91

Bonjour, Personnellement, mon fils nous avait fait la même chose, à peu près à la même période, et je n'étais pas enceinte. En discutant avec les amies, ils s'avèrent qu'une avait eu le même problème, et au bout d'un moment, lasse, ils étaient allés voir un pédopsy qui leur avait suggéré qu'ils restaient trop longtemps avec lui avant de s'endormir (30min), il indiquait qu'il ne fallait pas dépasser les 10min, et que peut-être il avait peur du noir. Bingo, c'était exactement ça, et depuis tout c'est arrangé. De mon côté, il s'avèrait qu'il n'avait pas peur du noir mais, effectivement, le fait de ne rester qu'avec lui le temps d'une petite histoire, d'un calin et d'une chanson, et le fait d'être ferme pour le reste "non pas d'autres histoires, je t'ai prévenu que nous n'en lision qu'une", ça fonctionne très bien, et il a 3ans et demi maintenant, et le couchage se fait sans aucun problème. Vous avez des avis contraires, à vous de trouver la bonne solution pour votre enfant, ils sont tous différents... Peut-être qu'également le fait d'être enceinte vous fait culpabiliser envers votre ainé, et il ne le faut surtout pas, il le ressent parfaitement. Courage!

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


Ecila
inscrit : 16/02/2010
messages : 93
lieu : NEUVILLE ST REMY
département : 59

Bonjour Elodie. Certaines mamans parlent de caprices, je ne suis pas d'accord avec ce terme. C'est pénible pour vous c'est sûr mais votre fils ne fait pas ça sans raison. Evidemment il est encore petit et il ne doit pouvoir verbaliser son mal-être alors ça se manifeste autrement. Vous avez sans doute raison de penser que votre grossesse joue un rôle, c'est indéniable, mais jusqu'à quel point ? En tous cas vous devez le rassurer et lui parler de ce bébé dans votre ventre et lui assurer que vous l'aimez et l'aimerez toujours autant. Avec les enfants il faut beaucoup répéter, alors faites-le au coucher, ça fera partie des paroles apaisantes au moment du coucher. Quant au moment du coucher proprement dit, instaurer un rituel, si ce n'est déjà fait, ça les rassure et s'il pleure dans son lit, ne le laissez pas longtemps seul, retourner le voir, un câlin et remettez-le dans son lit en lui expliquant qu'il est temps pour lui d'être au lit et pour sa maman de se reposer et-ou d'être avec papa ou votre compagnon, si c'est le cas. Comme exemple je vous donne mon expérience, mon fils a 4 ans et il n'a pas de problème pour s'endormir mais parfois il se relève, je le ramène autant de fois qu'il le faut (au début c'était 5,6 fois ou plus quand il a eu son grand lit) mais sans m'énerver, il faut de la patience c'est sûr. ma fille a deux ans et elle se réveille beaucoup la nuit depuis ses 10 mois et elle met parfois longtemps à s'endormir, parfois non. Il y a une multitude de choses qui peuvent retarder l'envie de dormir : une sieste trop longue ou trop tardive, un événement particulier dans la journée, mal de dents (fréquent), une dispute avant le coucher, le sentiment de n'avoir pas assez profiter de sa maman ou de son papa si vous ou votre compagnon rentrez tard... mon rituel consiste à faire deux histoires, un câlin et des chansons, ça me prend 20mn par enfant (on s'alterne avec mon mari, un coup avec mon fils et un avec avec ma fille et vice-versa) mais ils sont apaisés au coucher. Ils ne dorment pas forcément de suite mais ce n'est pas grave, je leur dit qu'ils dormiront quand le dodo viendra et à cela mon fils me répond souvent "il est déjà venu !" Essayer de trouver ce qui l'inquiète, si vous ne trouvez pas essayer différentes choses jusqu'à trouver. Bon courage. ah oui une dernière chose, quand ma fille aînée est née, nous avons acheté un lit de grand pour mon fils, ça l'a valorisé dans la fait qu'il était plus grand et ça a amélioré le sommeil car il en avait marre de son lit à barreaux, peut-être que votre fils aussi d'ailleurs bien que 17 mois soit encore un peu jeune pour passer au lit de grand !

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post

mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok