Forum Que faire quand ça ne va pas avec les beaux-parents ? - Graine de curieux

Que faire quand ça ne va pas avec les beaux-parents ?

créé le 28/05/2010

Audrey fait appel à votre expérience et conseils :

« Bonjour, j'ai 30 ans et suis jeune maman. Depuis que mes beaux parents on appris que j'étais enceinte (été 2009), les choses ont complément changé entre nous. Ils ont changé d'attitude. Auparavant discrets et sans histoires, ils se sont mis à se mêler de tout ce qu'on prévoyait pour notre bébé à venir. Ça a commencé lorsque nous leur avons annoncé la nouvelle : digne d'un moment de science fiction !! Ma belle mère, d'habitude pas franche ni expressive, s'est mise à hurler et à pleurer comme une dingue ! Ce fut très désagréable de voir cette hystérie. Elle a pris la nouvelle comme si c'était elle qui allait avoir un enfant... Et ça ne m'a pas du tout plu ! Elle nous a trop déçus et énervés. Nous avons mis de la distance entre eux et nous. Nous nous sentons mieux comme ça. Par contre, j'angoisse des liens que ma fille aura avec mes beaux parents... Ma belle-mère s'approprie trop ma fille et je ne le veux pas. De plus, ce sont des gens qui ont un style de vie radicalement opposé au nôtre. Ils suivent un soit disant "culte de Dieu" et sont plutôt extrémistes. Je ne veux pas que ma fille soit mêlée à ça... C'est dur. J'aimerais avoir des infos de personnes vivant ou ayant vécu quelque chose de similaire. »


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

lespoussins a écrit :

Bonjour Audrey, Ma belle-mère s'est métamorphosée à la nouvelle de ma grossesse(2006)! Obsédée par sa propre histoire elle désirait que tout ressemble à ce qu'elle avait vécu elle même avec la naissance de ses enfants: de la layette des années "70" précieusement conservée, au livre des prénoms soulignés et aux interminables récits de ses contractions, je devais "ingéré" son histoire comme si elle voulait quelle devienne la mienne! Son omniprésence et son incapacité à rester à sa place ont été pénible pendant des mois après la naissance. La première fois qu'elle a pris mon fils dans ses bras, elle l'a appelé "mon bébé" et l'a nommé du surnom qu'elle donnait à mon mari enfant.... Mon sang ne fit qu'un tour et j'ai sorti les griffes.....! Grâce au soutien de mon mari, et à mon instinct de mère qui m'a poussé à la tenir à l'écart, nous avons construit notre noyau familial tranquillement. Nous avons choisi de nous opposer fermement à ses "attaques" incessantes et de tenir un discours unique et clair. Avec un air toujours "gentil", juste pour nous aider, elle ne manquait jamais une occasion de vouloir mettre son grain de sel, appuyée par mon beau-père. Nous n'avons jamais manqué une occasion de leur rappeler la limite à ne pas franchir et avons d'ailleurs fait la même chose avec ma maman.Nous sommes d'ailleurs toujours sur nos gardes. Avec la naissance de mon deuxième fils (2008) et le temps, la situation se clarifie. Nous avons mis des distances essentielles pour que nos choix soient respectés. Nous préservons ainsi la possibilité à nos enfants de connaître leurs grands-parents afin de maintenir le lien. Les premières années de ta fille sont uniques et vous appartiennent: à ton mari et à toi. Vous êtes responsable de votre enfant et de son éducation, dans tous les domaines. Lorsqu'elle sera plus grande elle aura la capacité de se faire sa propre opinion mais l'essentiel est d'avoir pu construire avec elle une relation de confiance. Alors ne culpabilise pas de tenir à bonne distance de ton enfant et de ta famille, toute personne qui voudrait être intrusif.

C'est dingue comme beaucoup d'histoire se ressemblent!...Imaginez, ma belle mère n'a pas eu de fille mais elle à eu 4 garçons....J'ai même entendu de leur part qu'il souhaitaiernt que j'attendent une fille "car ils n'en n'avaient pas eu"....J'ai aussi eu le droit à la layette des années 70's !!! L'horreur...Aussi à la question :"est-ce que tu vas allaiter?" j'ai répondu "oui" et elle a répondu :"ha! j'espère!"... Je lui faisais part de mon désir de "rose" pour le nécéssaire de bébé, à quoi elle m'a répondu que c'était "absurde et qu'il ne fallait surtout pas faire ça! Car pour les enfants suivant ça risquerait de ne pas aller"....et bien sur après elle m'a fait la gueule car je tenai à mon rose !!! ...Et il y a encore pleins d'anécdotes identiques voir pires! Elle a fait du chantage affectif à mon mari, car elle voyait qu'avec moi ça ne marchait pas, en lui disant que c'était peut-être la seule petite-enfant qu'ils risquaient de connaitre!!!!!!!! Alors qu'ils sont en trés bonne santé et qu'ils ont qd même 4 enfants!!! C'est dégoutant ce qu'elle à dit à mon mari...! Et ce fameux "air gentil" pour faire ou dire des méchancetés....je connais bien!! Quelle hypocrite j'te dis !...

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


lespoussins
inscrit : 06/12/2009
messages : 5
lieu : BELLEY
département : 01

Bonjour Audrey, Ma belle-mère s'est métamorphosée à la nouvelle de ma grossesse(2006)! Obsédée par sa propre histoire elle désirait que tout ressemble à ce qu'elle avait vécu elle même avec la naissance de ses enfants: de la layette des années "70" précieusement conservée, au livre des prénoms soulignés et aux interminables récits de ses contractions, je devais "ingéré" son histoire comme si elle voulait quelle devienne la mienne! Son omniprésence et son incapacité à rester à sa place ont été pénible pendant des mois après la naissance. La première fois qu'elle a pris mon fils dans ses bras, elle l'a appelé "mon bébé" et l'a nommé du surnom qu'elle donnait à mon mari enfant.... Mon sang ne fit qu'un tour et j'ai sorti les griffes.....! Grâce au soutien de mon mari, et à mon instinct de mère qui m'a poussé à la tenir à l'écart, nous avons construit notre noyau familial tranquillement. Nous avons choisi de nous opposer fermement à ses "attaques" incessantes et de tenir un discours unique et clair. Avec un air toujours "gentil", juste pour nous aider, elle ne manquait jamais une occasion de vouloir mettre son grain de sel, appuyée par mon beau-père. Nous n'avons jamais manqué une occasion de leur rappeler la limite à ne pas franchir et avons d'ailleurs fait la même chose avec ma maman.Nous sommes d'ailleurs toujours sur nos gardes. Avec la naissance de mon deuxième fils (2008) et le temps, la situation se clarifie. Nous avons mis des distances essentielles pour que nos choix soient respectés. Nous préservons ainsi la possibilité à nos enfants de connaître leurs grands-parents afin de maintenir le lien. Les premières années de ta fille sont uniques et vous appartiennent: à ton mari et à toi. Vous êtes responsable de votre enfant et de son éducation, dans tous les domaines. Lorsqu'elle sera plus grande elle aura la capacité de se faire sa propre opinion mais l'essentiel est d'avoir pu construire avec elle une relation de confiance. Alors ne culpabilise pas de tenir à bonne distance de ton enfant et de ta famille, toute personne qui voudrait être intrusif.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

tomjuma a écrit :

Bonjour Audrey, Je m'appelle Brigitte. Je suis maman de 3 adorables enfants. J'ai une belle-mère intrusive et une mère inexistante. Donc, les 2 extrêmes, ce qui n'est pas forcément mieux. En ce qui concerne ma belle-mère, j'ai eu la chance d'avoir un mari qui connaissait bien sa maman. Et effectivement nous avons mis de la distance. Sincèrement si je ne l'avais pas fait, aujourd'hui je n'aurai pas élevé mes enfants, elle serait tous les jours chez moi. Mes enfants passeraient toutes leurs vacances chez elle. Elle appelle même mon fils Thomas, David , c'est-à- dire mon mari son fils. Nous avons tous une image idéalisée de famille, surtout quand nous devenons parents. Le rêve d'une famille gentille, unie, respectueuse avec qui l'on peut passer sans problème tous les noëls et pourquoi pas les vacances. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Je me suis battue pour devenir, être et rester la mère de mes petits. Et même si le combat a été parfois difficile, j'en ai pris plein la figure, jamais je ne regretterais les choix que nous avons fait. D'autant que mes petits adorent leur grand-mère, ils l'a voient régulièrement et cela se passe très bien et ils vont en vacances chez elle de temps en temps. Par contre, nous en discutons toujours et il faut apprendre à dire non. Et pourquoi pas expliquer à ses enfants, avec leurs mots à eux pourquoi il y a des nons. Je te souhaite bonne chance. Surtout, n'oublie jamais que tu es leur maman, ne la laissé pas faire et fait toi soutenir par ton mari, cela aura plus de poids. Ce serait bien que de temps en temps ce soit lui qui s'oppose et dise non à sa mère. Tu es intuitive comme toutes les femmes et les mères, écoute ton intuition, surtout pour tes enfants toi seule sais ce qui est bon pour eux et ne te culpabilises surtout pas si tu dois mettre de la distance, je pense qu'elle est parfois salvatrice. Tu es en train de nouer tes liens avec tes enfants, tout ce joue les premières années, elles le savent très bien pour avoir été mère elles-même. Ne la laisse pas prendre ta place et deviens un peu louve. Encore bonne chance à toi, je penserai à toi et sois courageuse et tenace pour tes petits

Bonjour TOMJUMA. Merci pour ton petit message. Du soutien ça fait du bien ! ;) C'est vrai qu'on en parle beaucoup avec mon mari et il commence à vouloir assumer un peu ce qu'il pense de sa mère et de son père...ça me soulage de voir qu'il va "nous défendre" enfin... Et nous pensons déménager d'ici (nous somme à 1/2hrs de chez mes beaux-parents) pour aller à 3 hrs d'ici. A la base ce n'est pas pour (à cause) d'eux qu'on a fait ce choix, mais ça tombe finalement bien aussi pour s'éloigner plus d'eux! On partira d'ici 2 ans ou trois....ça va paraitre long, mais bon...le principal c'est qu'on réalise nos rêves. Et oui, éffectivement, la famille qu'on fantasme n'est pas toujours au rendez-vous! Et c'est normal je pense. Tampis! Je ferai de mon mieux pour créer une vie pleine de joies et de bonheur pour moi, mes enfants et mon mari chéri!! Merci encore pour tes conseils.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


tomjuma
inscrit : 26/05/2010
messages : 2
lieu : pordic
département : 22

Bonjour Audrey, Je m'appelle Brigitte. Je suis maman de 3 adorables enfants. J'ai une belle-mère intrusive et une mère inexistante. Donc, les 2 extrêmes, ce qui n'est pas forcément mieux. En ce qui concerne ma belle-mère, j'ai eu la chance d'avoir un mari qui connaissait bien sa maman. Et effectivement nous avons mis de la distance. Sincèrement si je ne l'avais pas fait, aujourd'hui je n'aurai pas élevé mes enfants, elle serait tous les jours chez moi. Mes enfants passeraient toutes leurs vacances chez elle. Elle appelle même mon fils Thomas, David , c'est-à- dire mon mari son fils. Nous avons tous une image idéalisée de famille, surtout quand nous devenons parents. Le rêve d'une famille gentille, unie, respectueuse avec qui l'on peut passer sans problème tous les noëls et pourquoi pas les vacances. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. Je me suis battue pour devenir, être et rester la mère de mes petits. Et même si le combat a été parfois difficile, j'en ai pris plein la figure, jamais je ne regretterais les choix que nous avons fait. D'autant que mes petits adorent leur grand-mère, ils l'a voient régulièrement et cela se passe très bien et ils vont en vacances chez elle de temps en temps. Par contre, nous en discutons toujours et il faut apprendre à dire non. Et pourquoi pas expliquer à ses enfants, avec leurs mots à eux pourquoi il y a des nons. Je te souhaite bonne chance. Surtout, n'oublie jamais que tu es leur maman, ne la laissé pas faire et fait toi soutenir par ton mari, cela aura plus de poids. Ce serait bien que de temps en temps ce soit lui qui s'oppose et dise non à sa mère. Tu es intuitive comme toutes les femmes et les mères, écoute ton intuition, surtout pour tes enfants toi seule sais ce qui est bon pour eux et ne te culpabilises surtout pas si tu dois mettre de la distance, je pense qu'elle est parfois salvatrice. Tu es en train de nouer tes liens avec tes enfants, tout ce joue les premières années, elles le savent très bien pour avoir été mère elles-même. Ne la laisse pas prendre ta place et deviens un peu louve. Encore bonne chance à toi, je penserai à toi et sois courageuse et tenace pour tes petits

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

oayogo a écrit :

les filles j'ai 61 ans et je vous dis:mettez de la distance!!!Partez avec votre petite famille si c'est possible,loin de tous et construisez tranquillement,ce n'est déjà pas si simple! Si c'est impossible matériellement fixez clairement les règles;moi,dès la clinique j'ai refusé que qui que ce soit-même ma mère- prenne le bébé et après c'est moi qui mettais dans les bras et reprenais quelques minutes après,seule avec mon mari à la changer à lui donner à manger etc...Pour le premier enfant c'est dur et ça pleure mais pour les 2 autres le pli était pris..Ce qu'il faut c'est être juste et ne pas accorder plus à une famille qu'à l'autre et que vos maris soient solidaires..voilà mes conseils:je sais que cela parait égoïste mais l'assouplissement viendra petit à petit de votre part et c'est nécessaire pour que vous fassiez connaissance avec votre enfant..vous pouvez dire aussi que le bébé vit d'odeurs et que la seule qu'il connaisse au début c'est celle de sa mère,puis progressivement celle du père et celle des autres il faut laisser le temps au bébé de les reconnaitre et assimiler..On va dire plein de trucs dans votre dos mais votre bonheur est dans vos bras,pas ailleurs!!!Je suis grand-mère et ma fille a appliqué ça avec moi et sa belle-mère qui est..espagnole,je ne vous dis pas les grimaces...mais ça a marché et maintenant elle la respecte(ça n'empêche pas les grimaces!)Courage à vous toutes

Merci OAYOGO ! Ca fait du bien d'entendre le point de vue d'une femme de 61 ans qui a une parole si sage. Je suis totalement d'accord avec vous. Mon bonheur est dans mes bras et tampis pour les pleurs et les grimaces, tant que je fais ce que mon coeur me dit ! J'espère pour vous que tout ce passe bien avec vos enfants et petits enfants !

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


oayogo
inscrit : 26/05/2010
messages : 2
lieu : ST ETIENNE DE MONTLUC
département : 44

les filles j'ai 61 ans et je vous dis:mettez de la distance!!!Partez avec votre petite famille si c'est possible,loin de tous et construisez tranquillement,ce n'est déjà pas si simple! Si c'est impossible matériellement fixez clairement les règles;moi,dès la clinique j'ai refusé que qui que ce soit-même ma mère- prenne le bébé et après c'est moi qui mettais dans les bras et reprenais quelques minutes après,seule avec mon mari à la changer à lui donner à manger etc...Pour le premier enfant c'est dur et ça pleure mais pour les 2 autres le pli était pris..Ce qu'il faut c'est être juste et ne pas accorder plus à une famille qu'à l'autre et que vos maris soient solidaires..voilà mes conseils:je sais que cela parait égoïste mais l'assouplissement viendra petit à petit de votre part et c'est nécessaire pour que vous fassiez connaissance avec votre enfant..vous pouvez dire aussi que le bébé vit d'odeurs et que la seule qu'il connaisse au début c'est celle de sa mère,puis progressivement celle du père et celle des autres il faut laisser le temps au bébé de les reconnaitre et assimiler..On va dire plein de trucs dans votre dos mais votre bonheur est dans vos bras,pas ailleurs!!!Je suis grand-mère et ma fille a appliqué ça avec moi et sa belle-mère qui est..espagnole,je ne vous dis pas les grimaces...mais ça a marché et maintenant elle la respecte(ça n'empêche pas les grimaces!)Courage à vous toutes

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

daymone a écrit :

Bonjour, je ne suis pas maman mais je comprend se que tu dis. Tes beaux parents s'imisent dans tes choix, et sa je connais par coeur. En octobre cela fera 3 mois que je suis avec mon copain et 2 ans que nous sommes fiancés. Je suis encore a l'école (encore 3ans et au boulot^^) mais nous faisons deja des projets, mettons de l'argent de coté pour acheter une maison. Lui travail en belgique et moi je suis susceptible de travaillé a 55minutes de son travail. Il serait donc logique de trouver une maison entre les deux travailles. Mais non, belle maman ne partage pas mon avis car son fils devrait faire plus de route et puis pourquoi je devrais travailler en france et non en belgique sa reglerai le probleme (selon belle maman). Elle est fait sa pour ... tout. C'est desesperant. Elle aimerait que son fils ne s'eloigne pas de trop, etc. Et quand je vois comment elle est avec ses petits enfants j'ai pas specialement envie de vivre a coté de chez elle (elle finit le boulot, et directe elle va voir ces petits enfants, elle sait mieux que quiconque comment il faut elever un enfant parce que Elle, elle en deja eu) Enfin bref je supporte de moin en moin m'a belle mere quand elle s'imise dans ma vie, elle est tellement gentille autrement. Grrr

Coucou Daymone. Je vois tout à fait ce que tu vis. Soit courageuse et le truc ce serait de mettre ton mec à contribution! Il faut qu'il assume sa situation et dise à sa mère qu'elle devrait un peu garder ces repproches pour elle... Et tu as raison pour la maison à mi chemin! Y'a pas plus logique! Et ce ne sera pas plus mal que vous soyez loin quand tu aura des enfants!! C'est clair!!

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post

mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok