Forum Que faire quand ça ne va pas avec les beaux-parents ? - Graine de curieux

Que faire quand ça ne va pas avec les beaux-parents ?

créé le 28/05/2010

Audrey fait appel à votre expérience et conseils :

« Bonjour, j'ai 30 ans et suis jeune maman. Depuis que mes beaux parents on appris que j'étais enceinte (été 2009), les choses ont complément changé entre nous. Ils ont changé d'attitude. Auparavant discrets et sans histoires, ils se sont mis à se mêler de tout ce qu'on prévoyait pour notre bébé à venir. Ça a commencé lorsque nous leur avons annoncé la nouvelle : digne d'un moment de science fiction !! Ma belle mère, d'habitude pas franche ni expressive, s'est mise à hurler et à pleurer comme une dingue ! Ce fut très désagréable de voir cette hystérie. Elle a pris la nouvelle comme si c'était elle qui allait avoir un enfant... Et ça ne m'a pas du tout plu ! Elle nous a trop déçus et énervés. Nous avons mis de la distance entre eux et nous. Nous nous sentons mieux comme ça. Par contre, j'angoisse des liens que ma fille aura avec mes beaux parents... Ma belle-mère s'approprie trop ma fille et je ne le veux pas. De plus, ce sont des gens qui ont un style de vie radicalement opposé au nôtre. Ils suivent un soit disant "culte de Dieu" et sont plutôt extrémistes. Je ne veux pas que ma fille soit mêlée à ça... C'est dur. J'aimerais avoir des infos de personnes vivant ou ayant vécu quelque chose de similaire. »


jesshm
inscrit : 10/06/2010
messages : 1
lieu : VICDESSOS
département : 09

Alice38 a écrit :

Bonjour, en lisant ton post j'ai eu l'impression que tu parlais de mes beaux parents (le côté religieux en moins). Pour moi les problèmes ont commencés il y a 3 ans pour la préparation de mon mariage. Alors qu'avant ça allait bien entre nous, dés que nous avons annoncé notre mariage et de surcoit prés de chez eux (nos familles vivent à 600 km l'une de l'autre et nous à 300km de chez mes BP et 600 de chez mes parents) ma belle mère a commencé à prendre notre mariage pour le sien.Pour résumer, il a fallut batailler pour imposer nos idées et j'ai du faire de grandes concessions car mon mari ne voulait pas entrer en conflict avec sa mère (tous des lâches). Bref, le lour J elle a été audieuse avec ma famille et mes parents, leur faisant comprendre qu'elle faisait tout alors qu'eux rien (je résume dans les grandes lignes mais j'en aurait pour des heures à tout raconter!). J'ai mis longtemps à pouvoir prendre sur moi et faire comme si de rien n'était. A cette époque, mon mari aurait du mettre le ola mais il craind sa mère et sait qu'elle ne se remettra jamais en question, aussi il fait comme son frère et son père, il la fuit et ne dit rien. Bref, nous avons fait bébé par la suite et notre puce à aujourd'huii un an. La situation s'est complètement dégradée, ma BM est encore plus odieuse, elle ne s'interesse à notre fille que quand il y a du monde. Il faut souligner que c'est qqn pour qui les apparences sont importantes. Elle se victimise auprés de mon mari et de son autre fils (qui en a ras le bol lui aussi), elle doit bien nous descendre auprés de sa famille et nous reproche des choses dont elle est responsable... J'ai égalment du mal à la laisser approcher ma fille, c'est viscéral!! Honnêtement, je pense qu'un jour on ira au clash intégral et que mon mari devra la remettre à sa place. Lui sait que sa mère ne se remettra pas en question et que si il lui dit qqchose ce sera terminé. il essait d'arrondir les angles, c'est dur pour lui mais j'en ai ras le bol de faire des efforts, de m'engueuler avec mon mari car je ne comprend pas sa lâcheté vis à vis d'elle (je ne suis pas comme ça avec mes parents)... bref elle nous pourri la vie et je me dit que sans elle on serait mieux et ma fille aussi donc! Voilà, bon courage à toi et sache que tu es loin d'être seule!!

Bonjour.J'ai aussi des problèmes avec ma belle-mère. Depuis la naissance de mon premier enfant (un garçon en2006) elle a changé. Elle me parle mal ou agit comme si je n'existais pas. Personne n'ose rien lui dire car elle a été longtemps malade ,du coup elle en profite. En 2009 est néé ma petite fille. Elle m'a dit que les filles c 'est nul ,que ça pose que des problèmes et que j'aurai du avoir 2 garçons comme elle. Quand elle nous rend visite elle passe son temps à dire que son petit fils et son fils sont parfaits, elle trouve toujours quelque chose qui ne va pas chez ma fille et m'ignore totalement. Pour elle je ne fais pas parti de la famille (elle me l'a dit). Mon mari et mon beau-père passent leur temps à s'excuser de son comportement et me demande de faire des efforts et d'être patiente et comprehensive. J'ai décidé de ne pas me laisser faire et de la remettre à sa place quand elle va trop loin. Il y a parfois des étincelles et rejette toujours la faute sur moi mais au moins elle ne fais pas tout ce qu'elle veut. D'avoir lu tous ces messages me remonte le moral et je me sens moins seule.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

ceos a écrit :

Bonsoir, J'ai eu un peu la même expérience et on pourrait en discuter si tu veux J'ai toujours apprécié mes beaux-parents surtout de par la liberté qu'ils nous laissaient pour mener notre vie, qui d'ailleurs était assez classique. Mais depuis la naissance de notre bébé, ma belle-mère a changé ou se révèle... Donc à peine rentrée de la maternité, ma belle mère nous a "harcelé" durant toute une soirée pour que l'on la laisse seule avec le bébé et qu'on sorte au restaurant. Il a fallu lui expliquer 100 fois qu'on ne voulait pas sortir et le laisser mais rien à faire. Et depuis c'est comme ça à chaque fois que l'on se voit. Elle lui dit également régulièrement (sur le ton de la plaisanterie mais bon pour moi ça ne se fait pas) que ses parents sont trop comme ci, trop comme ça, mais qu'avec elle il fera plein de choses bien mieux plus tard. Elle nous a également dit 10 fois que l'été prochain, elle le prendrait 1 semaine en vacances toute seule, loin de nous, etc..... bref, elle a un désir de possession incroyable sur notre bébé et tente de passer en force sur tout ce qu'elle souhaite faire et surtout, le voir sans nous. ce que je trouve vraiment très bizarre. Bref, nous avons également pris nos distances.

Oh la la! Oui éffectivement....vraiment bizarre cette belle mère. La mienne n'en n'ai pas encore arrivée là et j'espère qu'elle n'osera jamais se pemettre de telles choses...Là je risque de perdre mon sang froid sinon. Vraiment vraiment PROTEGEZ VOUS de ces demandes et de cette femme !!! Ne lui laissez pas votre enfant seul...ça fait peur...:S

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


ceos
inscrit : 09/06/2010
messages : 4
lieu : ISSY LES MOULINEAUX
département : 92

Bonsoir, J'ai eu un peu la même expérience et on pourrait en discuter si tu veux J'ai toujours apprécié mes beaux-parents surtout de par la liberté qu'ils nous laissaient pour mener notre vie, qui d'ailleurs était assez classique. Mais depuis la naissance de notre bébé, ma belle-mère a changé ou se révèle... Donc à peine rentrée de la maternité, ma belle mère nous a "harcelé" durant toute une soirée pour que l'on la laisse seule avec le bébé et qu'on sorte au restaurant. Il a fallu lui expliquer 100 fois qu'on ne voulait pas sortir et le laisser mais rien à faire. Et depuis c'est comme ça à chaque fois que l'on se voit. Elle lui dit également régulièrement (sur le ton de la plaisanterie mais bon pour moi ça ne se fait pas) que ses parents sont trop comme ci, trop comme ça, mais qu'avec elle il fera plein de choses bien mieux plus tard. Elle nous a également dit 10 fois que l'été prochain, elle le prendrait 1 semaine en vacances toute seule, loin de nous, etc..... bref, elle a un désir de possession incroyable sur notre bébé et tente de passer en force sur tout ce qu'elle souhaite faire et surtout, le voir sans nous. ce que je trouve vraiment très bizarre. Bref, nous avons également pris nos distances.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

lespoussins a écrit :

J'ai l'impression que la naissance de notre premier fils a été compliqué pour eux parce que c'étais leur premier petit-enfant et que toute leurs craintes par rapport au temps qui passe se sont intensifiées. "Nous penssions ne jamais être grands-parents" Nous ne voyons pas assez les enfants" Qu'est ce qu'ils ont changés depuis 20 jours que nous ne les avons pas vu".... L'enjeu de la filiation semblait importante à leurs yeux et finalement il fallait que le descendant soit comme eux comme pour être certain que la continuité familiale est assurée. J'essaie de soulagé cette pression des épaules de mon fils ainé qui a le droit d'être juste" lui". La question de l'allaitement a été aussi compliquée à gérer Mon beau-père m'a demandé "quand est ce que j'allais arrêter, pour que sa femme puisse donner des biberons au petit?" Ma maman m'a promis que cela « ne marcherait pas »... J'ai la chance d'avoir allaiter mes deux enfant un an chacun et que toutes les pressions n'ont en rien affecté mon enthousiasme à élever et aimer mes garçons. Souvent je me dis que je dois profité d'eux et leur donner tout ce dont ils ont besoin maintenant, pour ne pas devenir une "future" horrible belle-mère qui fait rejaillir ses propres frustrations sur sa belle fille.

Je pense éffectivement que l'enjeu de la filiation est dans la tête de mes beaux-parents...vu la réaction de ma belle mère à l'annonce de ma grossesse!... des hurlements et des pleurs comme si ça vie en dépendait....C'est trés trés trés désagréable je vous assure! Et puis le coup de l'allaitement c'est hyper personnel. Ca ne regarde pas les beaux parents...ni personne d'ailleur. Et oui oui, voyons ce qu'il ne faudra pas reproduire!! (rire) On dira que ce sera l"exemple à ne pas suivre ces sacrée belle mère !! ;)

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


lespoussins
inscrit : 06/12/2009
messages : 5
lieu : BELLEY
département : 01

mamanlov a écrit :

C'est dingue comme beaucoup d'histoire se ressemblent!...Imaginez, ma belle mère n'a pas eu de fille mais elle à eu 4 garçons....J'ai même entendu de leur part qu'il souhaitaiernt que j'attendent une fille "car ils n'en n'avaient pas eu"....J'ai aussi eu le droit à la layette des années 70's !!! L'horreur...Aussi à la question :"est-ce que tu vas allaiter?" j'ai répondu "oui" et elle a répondu :"ha! j'espère!"... Je lui faisais part de mon désir de "rose" pour le nécéssaire de bébé, à quoi elle m'a répondu que c'était "absurde et qu'il ne fallait surtout pas faire ça! Car pour les enfants suivant ça risquerait de ne pas aller"....et bien sur après elle m'a fait la gueule car je tenai à mon rose !!! ...Et il y a encore pleins d'anécdotes identiques voir pires! Elle a fait du chantage affectif à mon mari, car elle voyait qu'avec moi ça ne marchait pas, en lui disant que c'était peut-être la seule petite-enfant qu'ils risquaient de connaitre!!!!!!!! Alors qu'ils sont en trés bonne santé et qu'ils ont qd même 4 enfants!!! C'est dégoutant ce qu'elle à dit à mon mari...! Et ce fameux "air gentil" pour faire ou dire des méchancetés....je connais bien!! Quelle hypocrite j'te dis !...

J'ai l'impression que la naissance de notre premier fils a été compliqué pour eux parce que c'étais leur premier petit-enfant et que toute leurs craintes par rapport au temps qui passe se sont intensifiées. "Nous penssions ne jamais être grands-parents" Nous ne voyons pas assez les enfants" Qu'est ce qu'ils ont changés depuis 20 jours que nous ne les avons pas vu".... L'enjeu de la filiation semblait importante à leurs yeux et finalement il fallait que le descendant soit comme eux comme pour être certain que la continuité familiale est assurée. J'essaie de soulagé cette pression des épaules de mon fils ainé qui a le droit d'être juste" lui". La question de l'allaitement a été aussi compliquée à gérer Mon beau-père m'a demandé "quand est ce que j'allais arrêter, pour que sa femme puisse donner des biberons au petit?" Ma maman m'a promis que cela « ne marcherait pas »... J'ai la chance d'avoir allaiter mes deux enfant un an chacun et que toutes les pressions n'ont en rien affecté mon enthousiasme à élever et aimer mes garçons. Souvent je me dis que je dois profité d'eux et leur donner tout ce dont ils ont besoin maintenant, pour ne pas devenir une "future" horrible belle-mère qui fait rejaillir ses propres frustrations sur sa belle fille.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


mamanlov
inscrit : 02/05/2010
messages : 29
lieu : toulouse
département : 31

lespoussins a écrit :

Bonjour Audrey, Ma belle-mère s'est métamorphosée à la nouvelle de ma grossesse(2006)! Obsédée par sa propre histoire elle désirait que tout ressemble à ce qu'elle avait vécu elle même avec la naissance de ses enfants: de la layette des années "70" précieusement conservée, au livre des prénoms soulignés et aux interminables récits de ses contractions, je devais "ingéré" son histoire comme si elle voulait quelle devienne la mienne! Son omniprésence et son incapacité à rester à sa place ont été pénible pendant des mois après la naissance. La première fois qu'elle a pris mon fils dans ses bras, elle l'a appelé "mon bébé" et l'a nommé du surnom qu'elle donnait à mon mari enfant.... Mon sang ne fit qu'un tour et j'ai sorti les griffes.....! Grâce au soutien de mon mari, et à mon instinct de mère qui m'a poussé à la tenir à l'écart, nous avons construit notre noyau familial tranquillement. Nous avons choisi de nous opposer fermement à ses "attaques" incessantes et de tenir un discours unique et clair. Avec un air toujours "gentil", juste pour nous aider, elle ne manquait jamais une occasion de vouloir mettre son grain de sel, appuyée par mon beau-père. Nous n'avons jamais manqué une occasion de leur rappeler la limite à ne pas franchir et avons d'ailleurs fait la même chose avec ma maman.Nous sommes d'ailleurs toujours sur nos gardes. Avec la naissance de mon deuxième fils (2008) et le temps, la situation se clarifie. Nous avons mis des distances essentielles pour que nos choix soient respectés. Nous préservons ainsi la possibilité à nos enfants de connaître leurs grands-parents afin de maintenir le lien. Les premières années de ta fille sont uniques et vous appartiennent: à ton mari et à toi. Vous êtes responsable de votre enfant et de son éducation, dans tous les domaines. Lorsqu'elle sera plus grande elle aura la capacité de se faire sa propre opinion mais l'essentiel est d'avoir pu construire avec elle une relation de confiance. Alors ne culpabilise pas de tenir à bonne distance de ton enfant et de ta famille, toute personne qui voudrait être intrusif.

C'est dingue comme beaucoup d'histoire se ressemblent!...Imaginez, ma belle mère n'a pas eu de fille mais elle à eu 4 garçons....J'ai même entendu de leur part qu'il souhaitaiernt que j'attendent une fille "car ils n'en n'avaient pas eu"....J'ai aussi eu le droit à la layette des années 70's !!! L'horreur...Aussi à la question :"est-ce que tu vas allaiter?" j'ai répondu "oui" et elle a répondu :"ha! j'espère!"... Je lui faisais part de mon désir de "rose" pour le nécéssaire de bébé, à quoi elle m'a répondu que c'était "absurde et qu'il ne fallait surtout pas faire ça! Car pour les enfants suivant ça risquerait de ne pas aller"....et bien sur après elle m'a fait la gueule car je tenai à mon rose !!! ...Et il y a encore pleins d'anécdotes identiques voir pires! Elle a fait du chantage affectif à mon mari, car elle voyait qu'avec moi ça ne marchait pas, en lui disant que c'était peut-être la seule petite-enfant qu'ils risquaient de connaitre!!!!!!!! Alors qu'ils sont en trés bonne santé et qu'ils ont qd même 4 enfants!!! C'est dégoutant ce qu'elle à dit à mon mari...! Et ce fameux "air gentil" pour faire ou dire des méchancetés....je connais bien!! Quelle hypocrite j'te dis !...

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


lespoussins
inscrit : 06/12/2009
messages : 5
lieu : BELLEY
département : 01

Bonjour Audrey, Ma belle-mère s'est métamorphosée à la nouvelle de ma grossesse(2006)! Obsédée par sa propre histoire elle désirait que tout ressemble à ce qu'elle avait vécu elle même avec la naissance de ses enfants: de la layette des années "70" précieusement conservée, au livre des prénoms soulignés et aux interminables récits de ses contractions, je devais "ingéré" son histoire comme si elle voulait quelle devienne la mienne! Son omniprésence et son incapacité à rester à sa place ont été pénible pendant des mois après la naissance. La première fois qu'elle a pris mon fils dans ses bras, elle l'a appelé "mon bébé" et l'a nommé du surnom qu'elle donnait à mon mari enfant.... Mon sang ne fit qu'un tour et j'ai sorti les griffes.....! Grâce au soutien de mon mari, et à mon instinct de mère qui m'a poussé à la tenir à l'écart, nous avons construit notre noyau familial tranquillement. Nous avons choisi de nous opposer fermement à ses "attaques" incessantes et de tenir un discours unique et clair. Avec un air toujours "gentil", juste pour nous aider, elle ne manquait jamais une occasion de vouloir mettre son grain de sel, appuyée par mon beau-père. Nous n'avons jamais manqué une occasion de leur rappeler la limite à ne pas franchir et avons d'ailleurs fait la même chose avec ma maman.Nous sommes d'ailleurs toujours sur nos gardes. Avec la naissance de mon deuxième fils (2008) et le temps, la situation se clarifie. Nous avons mis des distances essentielles pour que nos choix soient respectés. Nous préservons ainsi la possibilité à nos enfants de connaître leurs grands-parents afin de maintenir le lien. Les premières années de ta fille sont uniques et vous appartiennent: à ton mari et à toi. Vous êtes responsable de votre enfant et de son éducation, dans tous les domaines. Lorsqu'elle sera plus grande elle aura la capacité de se faire sa propre opinion mais l'essentiel est d'avoir pu construire avec elle une relation de confiance. Alors ne culpabilise pas de tenir à bonne distance de ton enfant et de ta famille, toute personne qui voudrait être intrusif.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post

mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok