Forum Help ! Mon fils tient des propos racistes - Graine de curieux

Help ! Mon fils tient des propos racistes

créé le 26/12/2011

David fait appel à vous :

"Bonjour, mon fils de 5 ans tient des propos racistes à la maison. Il nous dit qu’il n’aime pas certain de ses copains qui ont la peau foncée. Nous sommes très embêtés sa maman et moi – d’autant plus qu’elle est d’origine maghrébine. Ce type de propos n’existe pas dans notre famille, je pense que cela vient de l’école. Nous avons essayé d’expliquer ce qu’était le racisme, de lui faire comprendre qu’il n’y avait pas différence en fonction de la couleur de peau mais rien n’y fait. Est-ce de la provocation ? Faut-il prévenir la maîtresse afin qu’elle les sensibilise à ce sujet en classe ? Avez-vous des idées ? Avez-vous entendu ce genre de propos d’un de vos enfants ? Merci."


twomaman
inscrit : 28/12/2011
messages : 3
lieu : paris
département : 75

Bonjour, Ma petite fille en rentrant à la maternelle a tenu les mêmes propos : elle avait 3 ans et demi ! Son avis était très tranché également ! J'étais très embêtée et ne savais pas trop comment aborder le sujet avec elle sans dramatiser. J'ai donc pris mon air le plus naturel possible et ai posé tout un tas de questions pour comprendre d'où venait le problème : elle avait analysé et conclu que les enfants les plus turbulents de sa classe, ceux qui tiraient les cheveux, bousculaient, prenaient les choses dans les mains, n'écoutaient pas la maîtresse étaient de couleurs ... Je ne pouvais contredire ce qui était son opinion, mais je lui ai expliqué qu'on ne pouvait faire de généralité, qu'il y avait des enfants vifs dans toutes les cultures et des très sages aussi. Qu'elle rencontrerait des enfants avec lesquels elle n'aurait pas envie de jouer sans qu'ils soient de couleur également, et vice versa. Je lui ait aussi indiqué que son amoureux de la crèche était métis (très clair certe) mais c'était son amoureux !! et sa meilleure copine de la crèche métisse très claire également ...L'auxiliaire de la maîtresse, était également une dame "de couleur" et d'une gentillesse infinie, je le lui ai fait aussi remarqué. J'ai placé mon avis sur la question sans trop insister mais j'ai fait passer mes idées sur la tolérance. Puis l'année d'après elle a eu d'autres enfants de couleurs plus calme avec lesquel elle avait plus d'affinité et elle m'a reparlé de notre discussion, et a reconnu que la réalité n'était pas si tranchée qu'elle l'avait imaginé auparavant .. Je crois que le message est passé et son expérience l'a aidé a ajuster son point de vue de façon moins tranchée. Maintenant elle a des copains et copines de toutes les couleurs, elle les choisit en fontions de ses affinités et pas de leur couleurs ... Je crois que l'avis aussi tranché du début venait du fait qu'elle n'avait pas le recul de l'expérience pour ajuster son opinion, elle a donc fait une constatation en a tiré une conclusion puis en a parlé a sa maman pour vérifier sa théorie. Avec le recul, je dirais qu'il a été important que je respecte sa première conclusion qui était probablement vraie vue d'un certain point de vue et dans une circonstance particulière. Cela a permis d'ouvrir la discussion, si je n'avais pas respecté sa première conclusion, elle se serait probablement braquée et campé sur sa position, car pour elle ce qu'elle affiirmait était vrai à un certain moment. Voilà pour notre expérience. Bonne chance dans vos échanges avec votre fils !

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


seynabou
inscrit : 14/07/2010
messages : 1
lieu : DIJON
département : 21

Bonjour, Je suis mamie de deux enfants métis. J'ai trouvé un livre "Homme de couleur" de Jérome Ruillier - collection bilboquet qui a beaucoup amusé le plus grand. Il m'a indiqué: lorsque je suis en France, je suis le plus foncé, et au Sénégal je suis le plus clair.... mais de toute façon le métissage est un avantage: plusieurs cultures et une ouverture sur le monde. Amicalement.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


floetco
inscrit : 25/06/2010
messages : 5
lieu : CHAMBERY
département : 73

Bonjour, il y a les dvd de Kirikou qui sont très bien et il existe même une poupée Kirikou.Du coup à la maison mon fils m'a posé des questions sur la couleur de peau mais jamais dans le négatif et ce sont ses dessins animés préférés car ils ne parlent pas seulement des différences de couleur mais aussi que chaque différence est une force, c'est très enrichissant.Donc à essayer.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


rachelgo
inscrit : 26/07/2011
messages : 12
lieu : ST GENES CHAMPANELLE
département : 63

a votre place je lui dirais. tu es né blanc mais tu aurais pus être un enfant de parent noir et dans se cas tu serais noir aussi. si tu était noir ça te plairais que personne ne te parle à cause de la couleur de ta peau? NON .... et bien alors pourquoi tu fais subir aux autre se que tu ne voudrais pas qu'on te face subir!

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


Gladiateur
inscrit : 28/12/2011
messages : 1
lieu : LIMAY
département : 78

Bonjour, Notre fils également a tenu ce genre de propos, mais un petit peu plus tôt vers l'âge de 4 ans. C'était plus du genre "j'aime pas les gens marrons" mais il était assez vindicatif. Nous avons pris un globe terrestre et nous avons fait le tour en lui expliquant les différentes origine du Monde, ici la peau est plus foncée car il y a beaucoup de soleil et pour se protéger les pigmant se sont teintés, ici ils ont les yeux bridés parce que les vents violents des steppes et les températures froides ont obligés la population à plisser les yeux pour se protéger et avec le temps une couche d'épiderme s'est formée.... Ce n'est ni plus ni moins que la théorie de l'évolution ... Certes cela peut paraître idiot d'aborder le sujet aussi simplement mais en tout cas il a été très satisfait de ce pragmatisme et de fait nous en avons fait un "Non Evenement". Nous lui avons dit qu'il jouait avec qui il voulait mais qu'en aucun cas il ne devait dire de mauvaise chose ou avoir un mauvais comportement ! Que je ne serai pas contente si quelqu'un disait quelque chose contre lui parce qu'il a les yeux bleux par exemple ! Il a très bien compris et tout est rentré dans l'ordre, aujourd'hui son meilleur ami s'appelle Nabil et il n'y a vraiment pas de raison de s'inquiéter. Le livre de Dolto est effectivement très bien pour aider à entamer le dialogue ! Bon courage

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


tétel14
inscrit : 18/05/2011
messages : 14
lieu : bourguebus
département : 14

Bonjour ! A cet âge, votre fils ne sait certainement pas ce qu'est le racisme. Il est possible que cela soit une façon d'interroger sur la (sa) différence : c'est l'occasion de discuter avec lui sur pourquoi nous ne sommes pas tous de la même couleur. Quelles autres différences il a pu remarquer à l'école ? (les enfants handicapés, avec des lunettes, gros etc.). Est-ce que ces différences sont gênantes pour vivre ensemble ? Que répondre à ceux qui se moquent ? Est-ce qu'il connaît des enfants qui se moquent des autres à cause de leur différence ? Et si oui, quelle attitude doit-il adopter avec eux ? Est-ce qu'il est lui-même victime de ces enfants, et si oui, comment leur répondre. Ne pas être raciste ne veut pas dire ne pas reconnaître que nous sommes tous différents. C'est apprendre à vivre avec ces différences. Une discussion ne clora pas forcément le sujet, il est possible qu'il revienne vous interroger dans quelque temps, sous une autre forme peut-être. Tout dépend aussi de votre réaction. S'il voit que c'est un sujet délicat, ou vif pour vous (sujet de blessures...), il peut hésiter à questionner. S'il voit qu'on peut en parler, il posera ses questions plus facilement. Bien sûr qu'il y a une différence entre vous et sa mère, et lui-même, où se situe-t-il par rapport à cela ? Mais c'est une différence que l'on peut aimer (la preuve !!). N'ayez pas peur, c'est normal de s'interroger sur la différence. Peut-être ne sait-il pas pourquoi ses copains ont la peau foncée et pas lui, peut-être qu'il vous demande "est-ce que moi aussi, je peux devenir comme eux ? est-ce qu'ils ont fait quelque chose ou attrapé une maladie ?" C'est l'occasion de lui parler de la diversité humaine sur la planète. Finalement, il suffit de penser que chaque problème est une chance, une ouverture à la discussion avec votre enfant. Ce qui est mal, ce n'est pas de se poser des questions : c'est d'en tirer de mauvaise conclusions ! Amicalement.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


brijou66
inscrit : 28/12/2011
messages : 1
lieu : VOISINS LE BRETONNEUX
département : 78

bonjour David j'ai vécu une situation similaire avec ma fille qui avait 5 ans à l'époque, donc le même âge que votre fils. j'avais été prévenue par une personne du centre aéré que ma fille clamait haut et fort qu'elle était "raciste" tout en sachant que quelques animateurs étaient d'origine africaine (vous imaginez la situation). nous, sa famille, sommes des personnes tolérantes, qui considérons la diversité comme enrichissante. mon mari et moi avons eu une discussion avec elle et avons vite compris qu'elle ne savait pas ce que signifiait le mot "raciste". elle avait tout simplement été influencée par un plus grand qui lui comprenait bien le mot! et qui la manipulait pour faire passer ses messages. la démarche a été simple. Nous lui avons expliqué avec des termes simples que qu'est le racisme. elle a compris et s'est mise à pleurer en nous informant qu'elle n'était pas comme cela. dans la foulée, je suis allée lui acheter le livre "imagerie des enfants du monde" de chez FLEURUS que nous avons lu ensemble. Aujourd'hui, 3 ans après, nous n'avons plus jamais rencontré ce problème. Il s'agissait tout simplement d'un malentendu. j'espère que mon expérience pourra vous aider! bon courage Brigitte

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post

mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok