Forum Chat avec Edwige Antier, vendredi 25 juin à 14h30 - Graine de curieux

Chat avec Edwige Antier, vendredi 25 juin à 14h30

créé le 23/06/2010

Comment réagir lorsque votre enfant teste vos limites, fait des caprices à répétition, se dispute avec son frère ou sa soeur... ?

Comment élever un enfant sans lever la main, ni recourir aux violences verbales ?

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage L'autorité sans fessées, Edwige Antier, pédiatre et députée, répondra en direct à vos questions sur ce forum vendredi 25 juin à 14h30.

Elle vous proposera des solutions concrètes pour marquer les limites et vous accompagner dans votre quotidien sans recourir à la fessée ni aux violences verbales.

Découvrez dès à présent des extraits du livre :

- L'autorité sans fessées

- 2 à 3 ans, colères et caprices

- Comment dire "non" sans une petite tape ? 

Pour rappel, Edwige Antier a déposé l'hiver dernier une proposition de loi visant à abolir les châtiments corporels. Une proposition de loi qui a suscité de nombreuses réactions, et notamment sur ce site !

Retrouvez l'article d'Edwige Antier sur le sujet :

- Pourquoi une loi contre la fessée ? 


enelia
inscrit : 24/06/2010
messages : 10
lieu : SAINT SAUVEUR DES LANDES
département : 35

je viens de relire que ton loulou avait 15 mois, ah oui, sans doute que la nôtre en a besoin un peu plus longtemps alors....

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


enelia
inscrit : 24/06/2010
messages : 10
lieu : SAINT SAUVEUR DES LANDES
département : 35

venice5 a écrit :

tout dépend jusqu'à quel age elle a eu le sein dans la nuit car nourrissons ils boivent tous la nuit, mais petit à petit leurs besoins diminuent et ils font leur nuit. si ça a continué plus tard alors effectivement elle a peut-être pris l'habitude du biberon ou du sein la nuit. mais si c'est au moment du coucher, tous les bébés sont un peu angoissés au moment du coucher du soir. donc, si elle a une veilleuse, si tu lui ménage un moment de calme avant le dodo (pas de télé, mais des berceuses) que tu lui chantes quelques chansons, puis la bercer un peu avant de la mettre au lit, bref, que tu as tout essayé mais que ça ne marche pas, persiste et ça finira par marcher car il m'a fallu beaucoup de patience pour le mien, le soir je devais rester minimum un quart d'heure près de son lit sans faire un seul bruit pour qu'il s'endorme. Moins maintenant, ça s'améliore nettement et je respire ! certains laissent leur bébé pleurer mais moi je n'y arrive pas. chacun doit le faire comme il le sent. sinon demande conseil au pédiatre ou à une puéricultrice de la PMI

merci encore.. en fait, sa période d'eczema a eu lieu vers 6 ou 7 mois...Jusque 5 mois, elle dormait très bien 7 h d'affilée..j'ai l"impression que ça a coïncidé avec la diversification... c'est vrai que ce n'était plus un nveau né, mais je préférais lui donner le sein que la badigeonner de cortisone..tite mère.. Ce que tu me dis me rassure, je lui octroie un moment de calme, histoires etc..avant le coucher...après je m'installe sur une chaise ds sa chambre (idem pour la sieste), mini 15mn comme toi...je fais mine de dormir et de ne rien écouter (si je lis) de ce qu'elle raconte (elle doit avoir besoin de faire le point sur sa journée avant de s'endormir) ..et elle finit par s'endormir... comme toi je ne peux la laisser pleurer, de tte façon, je l'ai laissé une ou deux fois, et elle vomit en même pas 10 mn... ça s'est arrangé vers quel âge pour le tien?

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


venice5
inscrit : 30/06/2010
messages : 18
lieu : BEAUCAIRE
département : 30

enelia a écrit :

merci pour ta réponse...ma fille a l'air angoissée à l'idée de la séparation pour le sommeil, alors qu'lle n'a aucun pb à rester chez qqn ss moi (nounou, gds mères..etc)..certains me disent que c'est à cause de mon passé, de ma peur de l'abandon..mais je ne vois pas comment changer ça... je pense aussi que sa période d'eczema +++ où elle prenait le sein x fois ds la nuit pour soulager ses démangeaisons, l'ont pê habituée à m'avoir à ses côtés..mais encore maintenant, je ne vois pas comment j'aurais pu faire autrement..

tout dépend jusqu'à quel age elle a eu le sein dans la nuit car nourrissons ils boivent tous la nuit, mais petit à petit leurs besoins diminuent et ils font leur nuit. si ça a continué plus tard alors effectivement elle a peut-être pris l'habitude du biberon ou du sein la nuit. mais si c'est au moment du coucher, tous les bébés sont un peu angoissés au moment du coucher du soir. donc, si elle a une veilleuse, si tu lui ménage un moment de calme avant le dodo (pas de télé, mais des berceuses) que tu lui chantes quelques chansons, puis la bercer un peu avant de la mettre au lit, bref, que tu as tout essayé mais que ça ne marche pas, persiste et ça finira par marcher car il m'a fallu beaucoup de patience pour le mien, le soir je devais rester minimum un quart d'heure près de son lit sans faire un seul bruit pour qu'il s'endorme. Moins maintenant, ça s'améliore nettement et je respire ! certains laissent leur bébé pleurer mais moi je n'y arrive pas. chacun doit le faire comme il le sent. sinon demande conseil au pédiatre ou à une puéricultrice de la PMI

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


enelia
inscrit : 24/06/2010
messages : 10
lieu : SAINT SAUVEUR DES LANDES
département : 35

venice5 a écrit :

j'ai du longtemps rester à côté de mon fils le soir pour qu'il s'endorme. si je quittais la pièce sur la pointe des pieds avant qu'il ne s'endorme, il se relevait et pleurait. maintenant il a 15 mois et de plus en plus j'arrive à ce qu'il s'endorme tout seul dans son lit, je pars et lui dis "fais dodo mon chéri et à demain" et ça marche à mon grand étonnement ! pas à tous les coups, alors dans ce cas là je reviens, le reprends quelques mn dans les bras et le recouche. il faut jongler car ce n'est jamais pareil avec lui. peut-être qu'effectivement je lui avais donné de mauvaises habitudes mais bon c'est mon premier, on apprend avec le temps ! et je ne suis pas pour laisser pleurer un bébé, ils ont besoin d'être rassurés.

merci pour ta réponse...ma fille a l'air angoissée à l'idée de la séparation pour le sommeil, alors qu'lle n'a aucun pb à rester chez qqn ss moi (nounou, gds mères..etc)..certains me disent que c'est à cause de mon passé, de ma peur de l'abandon..mais je ne vois pas comment changer ça... je pense aussi que sa période d'eczema +++ où elle prenait le sein x fois ds la nuit pour soulager ses démangeaisons, l'ont pê habituée à m'avoir à ses côtés..mais encore maintenant, je ne vois pas comment j'aurais pu faire autrement..

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


enelia
inscrit : 24/06/2010
messages : 10
lieu : SAINT SAUVEUR DES LANDES
département : 35

cotcho a écrit :

Bonjour, Mon fils de 9 mois me tire les chevux dès qu'il peut ou lorsque j'essaie de l'endormir pour la sieste. Je lui dit non puis plus fort et il me regarde et rigole ! Que puis je faire ? De plus, quand je le change il veut toucher à tout ce qui est autour, j'ai beau lui dire non et lui enlevr la main il me regarde avec un air de défi et le refait 20 fois de suite ! Que faire pour qu'il écoute ? En dehors de ça c'est une enfant épanoui adorable qui rigole tout le temps qui dors bien et sans aucun pb et idem pour la nourriture. D'avance merci pour vos conseils car parfois je manque de patience quand il recommence sans cesse et je susi surtout désemparé car inpuissante.

alors pour le tirage de cheveux / pincer/ tape...etc..qu'ils font à cet âge là, mon astuce c'est de prendre la main doucement en souriant et de lui faire faire une caresse sur mon visage et de lui dire "maman adore les calins comme ça et de lui en faire autant...au début il cherchera à refaire (des fois exprès, des fois par maladresse..)mais ça finit par passer! pour la table à langer, il faut leur donner qchose ds les mains le tps de les chaner, ça evité qu'ils remuent ou touche à tout : un jouet, une brosse, un peigne..un baton de pluie ça marche très bien aussi!

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


venice5
inscrit : 30/06/2010
messages : 18
lieu : BEAUCAIRE
département : 30

AudreyThéo a écrit :

Bonjour et merci pour cette disponibilité! J'ai un petit garçon de tout juste 1 an qui est adorable, très éveillé et super curieux. C'est un vrai bolide à 4 pattes depuis ses 9 mois et commence à bien se débrouiller debout. Nous le laissons faire à son rythme en nous émerveillant des progrès réalisés de jour en jour à tous les niveaux. Le soucis c'est que à 4 pattes il est pil à hauteur de toutes les miettes, brins d'herbes, fleurs et autres super découvertes. Nous l'avons toujours laissé découvrir par lui même en lui expliquant de ne pas faire certaines choses lorsqu'elles étaient dangereuses. Mais, là, il porte absolument tout à sa bouche... malgré une surveillance accrue de ce fait! Il mange fleurs, herbes, miettes, terre, mouche qu'il arrive à attraper... étant à côté, je lui enlève de la bouche et lui explique que cela ne se mange pas, qu'il peut les toucher, les sentir,... Quand je peux je lui enlève avant qu'ils les mettent dans la bouche... mais aucune explication ne fonctionne. Le fait qu'il découvre me plaît bien, mais tout porté à sa bouche me paraît trop dangereux (caillou, herbe qui reste coincée après 1h30 de vomi...). Par dépit et après de multiples heures d'explications... j'en suis arrivé à lui tapoter la main lorsqu'il mettait à la bouche des choses sales ou dangereuses... CA ne marche bien évidemment pas non plus, donc nous avons arrêté. Bien que le stade orale est normal (bien que là très poussé!), à son âge comment lui expliquer que cela peut être dangereux et qu'il évite de le faire? Je précise qu'il mange certains fruits avec les doigts et les purées ou autres avec moi à la cuillère. Un grand merci par avance pour votre aide et tous ces conseils! Audrey

le seul moyen que j'ai trouvé et qui marche, c'est de lui donner une sucette. et s'il l'enlève pour mettre ce qu'il ramasse à la bouche, je lui remets la sucette et lui enlève la chose en lui disant "non c'est caca" ou "non pas à la bouche". il a 15 mois et je fais ça depuis longtemps

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post


venice5
inscrit : 30/06/2010
messages : 18
lieu : BEAUCAIRE
département : 30

Alea a écrit :

Je trouve le sujet très difficile. Pour en avoir parlé en famille, c'est un vrai sujet tabou. Avant d'avoir un enfant, je pensais aussi qu'il n'y a pas de mauvaise fessée. (j'en ai eu quelques unes enfant, mais ce n'était pas un mode de fonctionnement familial: elles ont été donc rares et globalement acceptées --> la seule fessée que j'ai vraiment mal vécu c'était à l'école). Ensuite, une fois qu'il a été là, l'idée simple de 'taper' me semblait... tout simplement fou. Et puis, un enfant grandit, se met en danger et on est parfois dépassées. Je pense comme d'autre que des trucs et de l'aide ne peuvent pas faire de mal (je pense que je lirai le livre d'Edwige Antier car les extrait me parlent beaucoup: je pratique déjà une partie des "trucs" mais pas toujours avec succès). Je me dis: une loi, pourquoi pas, mais surtout un accompagnement. Je sais que j'ai traumatisé mon fils le jour où je lui ai mis sa première claque (à 2 ans passé): mais il courait vers la route et les voitures, et oui je me suis fait peur... il rigolait, ne se rendait pas compte... ma main est partie. Volontairement, pour qu'il se souvienne. Est-ce du sadisme? je sens qu'au moins une personne va réussir à mettre des mots durs. Bref, tout ça pour dire que je suis globalement d'accord: l'enfant est une personne, et les parents doivent protéger les enfants, et montrer l'exemple. Mais ce n'est pas toujours facile! Il y a tellement de façon aujourd'hui de nous culpabiliser, nous sommes tout simplement noyés sous des milliers d'injonctions, et pourtant nous essayons en tant que parent de faire le mieux pour notre enfant. Si le mieux est de ne pas lever la main sur eux, je suis d'accord, mais qu'on nous aide à changer de méthode (et je ne crois pas que de cataloguer les parents qui témoignent et cherchent des solutions en leur mettant des étiquettes de maltraitants soient la solution --> nous reproduisons ce que nous connaissons, pensant bien faire: il n'est pas facile de changer).

d'après certains témoignages que j'ai lu ici, il est prouvé qu'on peut avoir des enfants obéissants, disciplinés, complices avec leur parents, épanouis, sans leur taper dessus. évidemment ça demande beaucoup de patience et de la générosité. et pourtant certains ont été maltraités pendant leur enfance, et ne veulent absolument pas reproduire ça. comme quoi on n'est pas obligés de reproduire le modèle parental.

>> Je participe à cette discussion>> Répondre à ce post

mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok