Compter, c’est aussi un jeu
Participez aux prochains forums
Proposez-nous vos sujets de discussion pour animer les forums !
Participez

La boutique

Les mémos addition garçon petit formatDe 4 ans à 7 ans
Jeu des sonorités Sonix musique 40 sonsDe 6 ans à 9 ans
Jeu MultiplioDe 7 ans à 10 ans
Chiffres et logique

Compter, c’est aussi un jeu

Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"

Comment apprendre à compter à votre enfant ? C’est un exercice passionnant pour le cerveau d’un petit humain ! Au début, vers 18 mois, l’enfant va différencier l’unique du multiple (1 de  2). Mais quand on dira 2, il comprendra « plusieurs ». L’enfant trie déjà !

Si vous vous amusez à l’écouter compter, vous l’entendrez dire « 1, 5, 7, 10… » avec fierté et avec joie ! Ne le corrigez pas. Il a compris l’ordre des nombres ! C’est déjà une grande opération. C’est à trois ans qu’il va vraiment compter dans l’ordre, jusqu’à 10. Les dizaines viendront plus tard.

 

Comment faciliter cet apprentissage des nombres ?

Ne le mettez jamais en échec. Il n’y a rien de pire que de s’entendre dire « Mais non, ça ne fait pas 2, mais 4 ». Tout enfant est capable d’être bon en maths. Ça ne vient pas de votre hérédité, mais de la façon de s’y prendre.


D
es jeux d’association pour compter

Le jeu mathématique est passionnant. Vous pouvez par exemple utiliser des jeux d’association. Prenez des dominos : montrez lui une pièce avec 2 points, et demandez-lui combien il en voit. S’il vous répond « 3 », ne le corrigez pas. Cherchez ensemble la pièce où se trouveront 3 points. Vous pouvez alors prendre 3 jetons, et les disposer exactement de la même façon que sur la pièce de domino.


N’oubliez pas que l’enfant a une pensée globale. Ce qu’il regarde, c’est l’image du 3. Placez les jetons de manière à reproduire l’image du domino et continuez jusqu’ à ce qu’il comprenne qu’il s’agit bien du chiffre 3. Vous pourrez alors commencer à jouer.

 

Le jeu de dés et compter jusqu’à… 6 !

Dès l’âge de 3-4 ans, vous pourrez commencer à jouer avec un dé. Le dé est très intéressant, car il permet d’aller jusqu’à 6. En le jetant et en donnant une récompense conforme au chiffre, vous allez permettre l’association des idées.

Certains jeux sont très intéressants pour apprendre à compter et pour avoir la passion des chiffres. Vous jetez le dé, vous avancez d’autant de cases, comme dans le jeu de l’oie. Et comme récompenses, découpez un cadeau, ou des pièces de monnaie sur lesquelles sont inscrits des chiffres !

 

Comprenez bien qu’à l’âge de l’école élémentaire, jusqu’à 11 ans, tous les enfants ont la bosse des maths. C’est parce que nous les avons découragés ou leur avons mal expliqué que certains n’arrivent pas à construire leur pensée mathématique.

Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"


Poster votre commentaire

Tous les commentaires

  • NellyPLeHavre1 (le 30/01/13 à 19H18)Ex instit de maternelle devenue ludothécaire, je la trouve un peu rapide cette charmante dame! Faites l'essai de mettre sur la même table 4 petits objets (par exemple des bouchons de stylos) et 4 plus gros (par exemple des assiettes): je vous fais le pari qu'il vous dira qu'il y a plus d'assiettes que de bouchons... parce que ça prend plus de place. Ce n'est pas moi qui le dit mais Piaget, un de nos maîtres à penser en matière de pédagogie. Et j'ai vérifié... cela reste vrai jusqu'entre 4 et 5 ans. Quand elle dit que "les enfants comptent jusqu'à 10" qui nous prouve que les enfants ne disent pas simplement la suite des nombres? Ce peut être de l'ordre de la COMPTINE qui fait mémoriser le nom des nombres, mais pas plus. Si on leur apprend "Am stram gram... il vont le dire aussi et personne ne voit la différence! Mais savoir compter, c'est savoir que 7, c'est 6 auquel on a ajouté 1, ce qui est franchement différent. En revanche, il est juste que les tout petits peuvent apprendre, Proposez leur de vous "aider" (ils aiment, surtout si on les complimente); il faut par exemple, une serviette pour chacun quand on met la table; une pour papa, une pour maman etc (sans s'oublier, soi) ou peux-tu m'apporter 2 mandarines, s'il te plait? Ah, une, il m'en faut encore une... ou on distribue des friandises etc. Mais il me paraît important que l'action soit liée au nombre. Les jeux? bien sûr, ce n'est pas une ludothécaire qui dira le contraire. Si j'utilise le dé (plutôt 1, 2, 3, pour les plus jeunes et souvenons nous qu'avant 3 ans, il est exceptionnel que les petits suivent une règle, sauf s'il y a des enfants plus agés. Les dominos, et même le triominos ADULTE (la version enfant est trop fouillis), est possible jeune; on ne compte pas spontanément mais on associe le "dessin du chiffre". En revanche, l'adulte lit le nombre. Un jour, par imitation, l'enfant lira le nombre avec plus ou moins de bonheur et là, on fait compter les trous du dé. Important: faire dire "ZERO" sur la case de départ sur un jeu de parcours, les enfants disant spontanément 1 sur la case où se trouve leur pion. De plus, pourquoi focaliser sur le nombre? l'espace, c'est aussi important et nombre de tout petits ont un bon sens de l'orientation, ce qui se retrouve dans les puzzles qu'on ne fait pas forcément en commençant par le tour! (ou dans les jeux de construction si on n'aime pas les puzzles); dans les rangements aussi; N'hésitez pas à commenter vos activités, en faisant la cuisine, par exemple et en les truffant de notions maths: "tu vois, je mets 3 oeufs, BEAUCOUP de farine, un petit peu de levure de l'eau avec du lait et nous aurons beaucoup beaucoup de crêpes". Et n'oublions pas que ce que les enseignants déplorent actuellement, c'est la détérioration du langage oral. Quand il y a des petits, SYSTEMATIQUEMENT j'accompagne par le geste, la vue et la parole, seul moyen pour que les choses "s'impriment" plus vite parce qu'il y a la relation entre les 3 mémoires principales. Il y a aussi les jeux de nourrice sur les doigts,... mais uniquement des activités très courtes, la durée d'attention correspondant souvent à l'age (3 ans = 3 minutes) sauf grand intérêt car quand on aime... on ne compte pas!
  • nagaika (le 09/09/10 à 06H31)mamé83 article exxcellent!2 petits fils (2et 3ans)qui comptent....mais la difficulté est d'associer le chiffre et le nombre!c'est là où le bas blesse!mais ils adorent ,et le font spontanément sans que nous ayons voulu un véritable apprentissage.chaque occasion est bonne,l'âge importe peu.
  • maya44 (le 08/09/10 à 14H31)tout à fait d'accord avec janique. A chaque enfant son rythme, un enfant peut apprendre à compter plus tard mais avoir développer d'autres acquisitions par ailleurs. Fixer un âge précis ou comparer les enfants entre eux inquiète les parents et dévalorise les enfants. Un jeune enfant apprend avant tout par le jeu et grâce au regard bienveillant des adultes qui l'entourent.Un de mes enfants a ainsi appris les couleurs en jouant aux petites voitures avec son frère ainé. faire les courses, cuisiner, observer la nature, Tout peut être l'occasion d'apprendre et de comprendre le monde qui l'entoure.
  • rubine2401 (le 08/09/10 à 14H11)mon fils aura 4 ans en septembre il à toujours adorait les chiffres il compte en montant les marches il regarde les prix dans les magasins actuellement il sait compter jusqu'a 23 avec des erreurs mais il est tellement fiere :) mais pour lui c'est juste un jeu tout comme les dominos qu'il aime et aussi le jeu de monopoly il adore compter les pieces et meme ses cartes de collections comme quoi tout est bon pour apprendre sans sans rendre compte :)
  • janique (le 08/09/10 à 13H58)l'article est tres interressant, mais dire qu'a 3 ans un enfant sait compter jusqu'à 10 est franchement exageré, a 3 ans il rentre en école maternelle en petite section! peut etre que certains enfants sollicités par leurs parents auront la capacité de compter jusque 10 mais c'est loin d'etre la grande majorité. Je pense qu'il faut faire attention à ce que l'on dit dans un monde ou l'on stimule de plus en plus les enfants et où on leurs en demandent toujours plus. janique
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok