Pourquoi vous êtes si nombreux en « cododo »... mais Chut !
Participez aux prochains forums
Proposez-nous vos sujets de discussion pour animer les forums !
Participez

La boutique

Alèse 70 x 140 cmDès la naissance
Lit pliant Traveller ArgentDès la naissance
Lit d appoint avec matelas amovible                De 1 an et demi à 6 ans
Lits et accessoires

Pourquoi vous êtes si nombreux en « cododo »... mais Chut !

Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"

 

 

« Je dois vous l'avouer, Docteur, il finit dans notre lit... » Attention ! Sujet tabou !

 Les troubles du sommeil, une épidémie chez nos jeunes enfants ?


Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"


Poster votre commentaire

Tous les commentaires

  • cdlz (le 13/03/13 à 22H08)Cet article sur le cododo ressort tous les 2 mois "a la une" dans la newsletter Graine de curieux... Il faudrait penser à vous renouveler un peu!!!
  • LOUMORGANE76 (le 13/03/13 à 15H23)Et bien voilà un joli article sur le Cododo..... moi j'ai toujours été à l'écoute de mes enfants et je ne les ai jamais laissé en proie à des frayeurs nocturnes ou seul quand ils étaient malades..... j'ai gardé longtemps mes bébés (6-7 mois) dans notre chambre et bien maintenant ils ont un respect du sommeil des autres et n'abusent pas du cododo..... seulement ils sont rassurés de savoir que si ça va pas il y a une solution de secours au cas où je les sites "si le cauchemar veut pas partit tout seul"....
  • sonatr (le 27/08/12 à 04H51)Coucher Bébé sans pleurs ni énervements, ce n'est pas si difficile ! Les rituels pour l'endormir et le sécuriser...
  • Martha (le 03/02/12 à 18H22)Ce qui m'inquiète, ce sont les incroyables contradictions qui gouvernent le rapport enfant/parents. Mon fils, deux ans et demi, veille tard le soir, réclamant la pratique du cododo. Ma pédiatre m'a mise en garde : ces troubles du sommeil montrent que votre fils vous mène à la baguette, attention!! Alertée, je culpabilise, entrant dans une guerre (souvent perdue...) contre le cododo. Et là, une pédiatre préconise la pratique du cododo. Je n'y comprends rien, et ce sont ces contradictions (sans parler de celles liées à l'allaitement, et au pipi/caca) qui personnellement m'angoissent, peut-être davantage que les difficultés elles-mêmes.
  • Sagarmatha (le 09/01/12 à 16H48)Je partage l'avis de bonenuit... Je ne culpabilise pas de laisser un peu pleurer mon enfant et chez nous, chacun a sa chambre. La chambre du couple n'est pas celle de l'enfant. Mon enfant est caliné, dorloté, adoré, mais nul besoin de le coucher avec moi pour lui prouver mon amour... Il n'y a jamais eu de cododo chez nous. Meme pendant l'allaitement, j'allaitais dans la chambre de BB et retournais me coucher après la tétée (toutes les 2h les 3 premiers mois...)
  • manu07 (le 05/01/12 à 13H15)Oups, je n'avais pas lu les précédentes pages de post... Note pour alinea69, adeline17, Bananou13, Steph200342, et toute autre personne intéressée : les articles auxquels je fais référence sont à votre disposition, si vous le souhaitez !
  • manu07 (le 05/01/12 à 12H25)réponse à boneunit : Edwige Antier, qui semble avoir vécu dans différentes cultures (ce qui rend son approche nettement moins ethnocentrique que celle de bon nombre de pédiatres ou de psychanalystes locaux), ne nous assène pas « sa vérité » afin de « rassurer quelques parents », comme vous l’écrivez. Plusieurs études ethnologiques démontrent en effet que le cocododo est la norme écrasante sur le plan de la diversité des cultures, et la pratique de la chambre séparée l’exception (une telle pratique est d’ailleurs souvent considérée comme un acte de négligence dans les cultures non industrialisées). Quant à l’affirmation que vous faites selon laquelle le cocododo est une pratique liée à la nécessité, elle est contredite à la fois par l’augmentation croissante du cododo dans les pays occidentaux industrialisés contemporains, toutes classes sociales confondues, et par les données fournies depuis quelques années par la psychologie (scientifique) du développement de l’enfant : comme le rappelle E. Antier à la suite de plusieurs chercheurs (Mc Kenna et Ball notamment), la physiologie du nourrisson est programmée pour que ce dernier soit en relation constante avec sa mère dans les premières années de sa vie. Cette perspective évolutionniste est confirmée par le fait que le taux de mort subite du nourrisson est, en Europe par exemple, 2 fois plus élevé dans le cas où l’enfant dort dans une chambre séparée que dans la situation où l’enfant partage la chambre de ses parents. Enfin, quant aux effets présumés néfastes du cododo sur la structuration de la personnalité de l’enfant (effets sur lesquels certains psychanalystes médiatiques nous rabattent les oreilles), là encore, un peu de curiosité pour le monde et d’ouverture d’esprit nous montre qu’ils sont non seulement absents, mais que la pratique du cocodo est bénéfique pour le développement : plusieurs études ont montré que les enfants co-sleepés non seulement ne manifestent pas de comportements déviants ou pathologiques, mais développent à l'inverse et de façon significative une plus grande estime de soi, développent moins de troubles d'ordre psychiatrique, moins d'angoisses et de peurs (ne relevant pas de la psychiatrie) ; manifestent durant le jour une plus grande autonomie dans les activités sociales ; et manifestent, une fois devenus adultes, un plus grand confort dans leur rapport à leur corps, un plus grand épanouissement sexuel, et une plus grande satisfaction globale en ce qui concerne leur vie. Les faits sont têtus, comme on dit ! Merci à Edwige Antier de nous les rappeler, malgré les croyances locales...
  • oops06 (le 04/01/12 à 20H24)Il n'est pas nécessaire que j'ajoute mon témoignage de cododo heureux à tous ceux que je viens de lire, mais j'aimerais apporter une pierre à l'édifice par quelques réflexions : 1/ Le cododo a toujours existé chez nous, même s'il fût tabou pour la génération de nos parents et grands-parents. Combien racontent aujourd'hui ce dont ils avaient honte hier ! Je vis dans un village où la moyenne d'âge est très élevée, et je ne compte plus les anecdotes de "mamies" ravies que la nouvelle génération ne soit pas complexée par le cododo (et l'allaitement long), ce qui évite bon nombre de "bataille" avec les enfants (et dans le couple). 2/ Dans les pays "occidentaux" où le cododo fût le moins pratiqué ses dernières années, les actifs sont les plus grands consommateurs de tranquillisants et de médicaments favorisant le sommeil... La France est championne du monde des somnifères, elle en consomme 3 fois plus que les Allemands et les Britanniques ! L'apprentissage à marche forcée du sommeil seul dans un lit-prison n'est sans doute pas le seul facteur, mais je n'ai aucun doute qu'il y contribue. Je ne pense qu'on puisse enseigner comment dormir, pas plus que comment marcher. En revanche, dans un cas comme dans l'autre, on peut encourager et accompagner l'enfant à son rythme, qui peut être très variable d'un individu à l'autre, même dans une fratrie. 3/ Il me paraît difficile, irrespectueux et parfaitement inefficace d'imposer quelque qu'organisation que ce soit aux familles au sujet de la relation de couple ou parent / enfant (or protection contre la maltraitance, évidemment). Nourriture, sommeil, rythme, moyen de garde, portage, type de couche, gestion des colères... Tous ces sujets nous montent les un(e)s contre les autres, quel dommage ! La pression de la famille, des amis, des médias, même des inconnus parfois dans la rue est tout simplement insupportable. Pourquoi ne pas juste informer, sans juger, de toutes les pratiques possibles, avec avantages et inconvénients de chacunes, tout simplement ? Et surtout, encourager toutes et tous à suivre leur instinct, à se faire confiance et à faire confiance à leur bébé, en fonction aussi de leurs contraintes personnels (travail ou pas des deux parents, soutien familiale et amicale à proximité ou non, configuration et histoire de la famille...). Car au sujet des enfants comme sur d'autres thèmes, on gagnerait à être solidaires entre adulte, et donc moins stressés, pour le bien de tout le monde.
  • caro2b13 (le 04/01/12 à 19H43)bjr .. merci de nous passer ce message de DECULPABILITE ! ma fille que j ai alletee jusqu a 9mois a dormi avec nous car elle tetait tt les 2h meme a 6m. il a fallu la diversification pour espace les repas ! par contre cote dodo du coup , elle se revillait toutes les 2 /3 h ... on a essayer de la mattre ds sa chambre mais impossible . aujourd hui pb resolu ... elle dort ds un grand lit . elle s endort paisiblement a cote de moi vers 8h30/9h ... nosu passons une soiree a 2 avec mon conjoint et a son reveil vers 1h du mat je la rejoint et fini ma nuit ds sa chambre ... je ne me prends plus la tete .. je dors bien et elle aussi !
  • anne-fofie (le 04/01/12 à 18H11)BRAVO BRAVO BRAVO A VOUS !!! DE PRENDRE PART SUR CE SUJET (CODODO, NE PAS LAISSER PLEURER, ...) !!! BRAVO BRAVO BRAVO A VOUS DE FAIRE PASSER CE BEAU MESSAGE, ENFIN RESPECT & CONFIANCE POUR NOS ENFANTS !!!!!!!!!!!
  • Aurélie78 (le 04/01/12 à 17H19)Je dors avec mon fils de trois ans, il dort dans son lit et moi sur un matelas à coté de son lit depuis plus d'un an. Cela me permet de dormir. Ma fille à 5 ans, elle se réveille encore régulièrement, j'ai dormi avec elle jusqu'à l'age de 4 ans et demi et elle n'a jamais vraiment fait ses nuits. Elle est hyposomnique, l'été elle se lève vers 6h et l'hiver vers 5h. Depuis quelques semaines elle se réveille vers 6h30, alors je suis contente
  • ajourcha (le 04/01/12 à 15H00)J'ai eu ma fille dans ma chambre les 3 premiers mois mais une fois que j'ai repris mon travail, j'ai du arréter car je n'arrivais pas à dormir enfin disons que dès qu'elle bougeait, j'étais réveillée et cela n'était plus supportable après une journée de travail. Donc il faut toujours mieux faire comme on le ressent !!!
  • Margot78 (le 04/01/12 à 14H47)Le cododo... ma fille a 21 mois et est hyper sociable, rassurée dans notre monde, en confiance grâce, je pense, au cododo. J'y ai adhéré dès la naissance, sans y avoir réfléchi, suite à un accouchement difficile et nos 36 premières heures séparées. Impossible de me lever pour la prendre ensuite... le codo s'est installé jusqu'à ses 6 mois. et c'était top. Le seul "hic" : aujourd'hui elle a beaucoup de mal avec la séparation de sa maman...seul papa la couche paisiblement... Mais n'est-ce pas lié à notre séparation à la naissance? d'ailleurs, si certaines avaient des conseils à ce sujet....
  • cht95 (le 04/01/12 à 09H59)oui et après...comment le déshabituer, comment " se séparer" lorsqu'on donne ce type d'habitude ? Mon fils a 21 mois et commence tout juste à faire ce genre de crise de "stress" : il ne veut plus s'endormir dans un lit à barreaux mais aucun souci lorsque'il est sur un lit normal (puis transfert dans un lit plus sécurisé/sant)...
  • cricri 18 (le 14/09/11 à 23H35)le cododo!c'est ce que j'ai conseillé a une maman sur le forum la semaine derniére .Chacun fait comme il veut l'important est que les parents soient au maximum a l'ecoute de leurs enfants.Ce n'est pas parce qu'on dort avec son enfant ou dans un grand lit ou sur un lit d'appoint que l'on se sent esclave de nos bébés ...mais c'est leur apporter beaucoup d'amour et de chaleur . Cela n'engage que moi!et du côté egoiste des parents on profite de nuits paisibles avec bébé .j'ai un grand bébé de 18 ans qui dort avec sa copine maintenant et une de 16 ans qui depuis la naissance de sa petite soeur revient de temps en temps nous refaire des calins pour notre plus grand bonheur !!!
  • boneunit (le 14/09/11 à 17H36)Edwige Antier nous assène SA vérité sur le CO DODO en convoquant de manière éhontée Claude Levi Strauss (militant du cododo lui aussi?) si ça peut rassurer quelques parents, tant mieux. Jusqu'au début du 20 eme siècle en France, les parents dormaient avec les enfants et les grands-parents,parce qu’ils n'avaient pas les moyens de faire autrement, il en va de même pour les civilisations citées par Me Antier: tout le monde dort ensemble car il n'y a qu'une chambre.
  • lavani (le 14/09/11 à 15H29)Merci pour votre article. Dans ma famille je suis confrontée à l'incompréhension et j'ai bien du mal à faire comprendre que ce n'est pas par faiblesse, par caprice de ma part que nous pratiquons le cododo. Car c'est bien à en couple que nous l'avons décidé, cela étant "normal" dans la famille de mon mari. J'ai la conviction que ma fille n'en sera pas gâtée pourrie pour autant, incapable de se prendre en main mais bien au contraire. Je pense pense qu'on aborde d'autant mieux les aléas de la vie quand on a été materné le temps nécessaire. Par contre, c'est pas très facile pour retrouver l'intimité de couple... Vivement qu'elle quitte le lit des parents... Il faudrait qu'on trouve un lit moins profond.
  • Maternezmoi (le 14/09/11 à 14H42)Merci il est trés plaisant d entendre enfin la vérité sur le CO DODO! non ce n'est pas dangereux si l ont fait attention, et OUI c'est bon pour nos enfants!. tout les parents n'ont pas la chance de voir leur enfants s'endormir paisiblement et faire ses nuits très tôt. N'oublions pas que l'homme est le seul mammifère à dormir loin de ses bébés! Il y encore 200 ans nous dormions tous dans la même pièce. Alors avant toutes choses écoutons nos enfants et notre instinct de maman! Vive le co-dodo! N 'ayons plus peur d'en parler! Soyons en fier!
  • janique (le 14/09/11 à 14H41)quel beau message rassurant! j'ai accompagné mes 2 enfants avec une séparation progressive pour eux comme pour moi, avec toujours à l'esprit que j'ai été contre ce qui est préconisé, or là le message va dans mon choix éducatif, donc déculpabilisant. Merci
  • geraldine06 (le 14/09/11 à 13H45)Certains bébés ont besoin du cododo, d'autres non (ma fille ne s’endort pas si elle a quelqu'un a coté par exemple). L'idéal serait peut être d’être a leur écoute et d'arriver a savoir ce dont ils ont besoin sans culpabiliser. Peut être que tout simplement un bébé dort mieux avec des parents détendus...qu'ils soient à 20 cm ou à 5 mètres. En tout cas, mon but personnel est de trouver ce dont ma fille a besoin et pas de lui imposer un mode de vie moderne ou tribal.Décomplexons nous tous et acceptons le mode de vie de chacun
Lire toutes les réactions
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok