Les nuits, sujet sensible !
Participez aux prochains forums
Proposez-nous vos sujets de discussion pour animer les forums !
Participez

Les nuits, sujet sensible !

en partenariat avec
mamanana

Par Ségolène Finet, co-fondatrice de mamaNANA, maman de trois filles de 9 ans, 6 ans, et 21 mois

cododo cosleeping

S’il y a un sujet sensible en matière d’éducation, c’est vraiment celui du sommeil. A peine sortie de la maternité, la première question que l’ont vous pose, c’est « Alors, est-ce qu’il (elle) fait ses nuits ? »  La seconde question, c’est « Vous l’avez mis(e) dans sa chambre ? » 


Et hop, nous voilà en plein dans le sujet épineux de l’endroit où bébé dort… Sur ces deux questions, la longueur des plages de sommeil, et l’endroit où le bébé dort, il y des méthodes d’éducation tellement différentes, un tel éventail de comportements, que les sujets de désaccord fourmillent, surtout si on ouvre le débat en famille ou avec les amis. Et comment ne pas en parler ?

Ce qui est clef, c'est que le père et la mère soient d’accord sur leurs choix autour du sommeil du bébé, même si ces choix peuvent évoluer au cours de la vie de l’enfant.

Pour Fille Aînée, nous avions tendrement préparé un adorable petit berceau, mais quand elle est arrivée, impossible de l’éloigner autant de nous.  Nous étions tellement fascinés par ce petit être, pouvant passer de longues minutes à l’écouter respirer, admirer le moindre de ses petits gestes « Regarde, elle a cligné des yeux ! », « Tu crois que c’est un sourire ? », donc elle a passé ses premières nuits, pendant plusieurs semaines, entre nous deux dans le grand lit. C’était pratique pour l’allaitement aussi car je pouvais l’allaiter couchée en me réveillant à peine. Cependant c’était un peu contraignant. 

 

Dormir avec son bébé : les précautions à prendre  

Quand on veut partager son lit avec bébé, il y a des précautions à prendre (notamment un matelas ferme, bien faire en sorte que le drap ou la couverture ne puisse pas recouvrir le bébé, aucun interstice entre le lit et le mur, une chambre entre 16 et 18 degrés, etc.) Voir brochure de l’UNICEF sur le sujet ici.

Et surtout mon mari ne dormait pas super bien. Il avait toujours un peu peur de la gêner, de la blesser dans son sommeil. J’avais donc investi dans une petite barrière de lit afin d’avoir mon bébé du côté de la barrière et non pas entre mon mari et moi-même. En fait, et sur ce point, chacun vit les choses différemment, je n’aimais pas trop que notre bébé, au-delà des premières semaines, dorme entre mon mari et moi-même. Je n’avais pas envie de cette séparation, même si je voulais garder mon bébé pas loin de moi, au moins pour les six premiers mois. Je dois bien préciser que c’est un choix très personnel donc je ne fais pas de prosélytisme là-dessus, ni dans un sens ni dans l’autre !

 

Un berceau cododo en "side-car"

Pour Fille Cadette, nous en avions plus parlé à l’avance et avions découvert que nous étions d’accord sur certains principes clefs : nous voulions que notre enfant dorme dans notre chambre au moins les six premiers mois (ou tout au moins jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de tétées de nuit, échéance difficile à prévoir, mais qu’on pouvait raisonnablement fixer à six/huit mois). Nous voulions un environnement sécurisé, et nous voulions que mon mari dorme bien et ne soit pas angoissé à l’idée d’avoir notre bébé dans le lit.  C’est comme cela que nous avons découvert le principe des petits berceaux en « side-car » qui s’accrochent au lit des parents, offrant à chacun un espace de couchage confortable, mais en permettant la proximité qui nous était importante. C’est vraiment une bonne formule, en particulier si on allaite, car cela permet d’allaiter sans avoir à se lever et de donc préserver une meilleure qualité de sommeil. 

 

Donc Fille Cadette, et ensuite, Petite Dernière, ont passé leurs premiers mois dans un petit berceau cododo à côté de nous. Là où les choses se sont corsées, c’est ensuite, quand nous avons voulu, petit à petit, les éloigner… Ici aussi, sujet très sensible, certains vous diront qu’il est mieux que l’enfant partage la chambre de ses parents bien au-delà de six/huit mois. Ici, à nouveau, je pense qu’il s’agit d’un choix très personnel et qu’il n’y a pas de formule unique qui conviendrait à tout le monde. La seule chose non négociable, je pense, étant la sécurité.

 

Une méthode de séparation progressive

Nous avons donc inventé notre petite méthode de séparation progressive. C'est-à-dire que nous avons d’abord relevé le quatrième côté du berceau cododo, et que, petit à petit, nous avons éloigné le berceau de notre lit, pour finir par le mettre carrément dans sa chambre, et pour faire une transition ensuite vers le classique lit à barreaux. Dit comme cela, cela parait facile, mais avec une même méthode, nous avons eu des résultats très différents pour nos plus jeunes filles : Fille Cadette prenait son pouce, adorait dormir, et se fichait complètement de l’endroit où elle était. Donc c’était facile ! Nous nous félicitions chaudement d’être de si bon parents, qui ont si bien appris à leur fille à s’endormir seule ! Mais Petite Dernière était bien différente : d’abord elle n’aimait pas (n’aime toujours pas d’ailleurs) être toute seule. Deuxièmement, elle avait un sommeil léger et le moindre bruit la faisait se réveiller en pleurant, et pour finir, c’était une accro de l’allaitement, pour elle « plus il y a de tétées, plus il y a de plaisir ». Autant vous dire qu’il a fallu beaucoup de câlins, beaucoup de temps, et beaucoup de patience, afin qu’elle dorme bien dans sa chambre. Et même aujourd’hui, elle n’aime pas trop faire la sieste dans son lit à la maison. Par contre, à la crèche, elle dort 2h30 d’affilée… Et la seule explication possible est que c’est la présence des autres enfants qui la rassure et lui permet de dormir longuement l’après-midi... Vous imaginez si nous avions essayé de la faire dormir toute seule les premières semaines ? Je crois que cela aurait été drôlement difficile et pour elle, et pour nous.

 

Pour conclure, voici mes petits conseils  sur le sujet du cododo et des nuits :

- Le sommeil est un sujet sensible, sur lequel se raccrochent des attentes sociales, culturelles, émotionnelles fortes.  En parler avec le papa du bébé avant la naissance est important : est-ce que le bébé dort dans sa chambre dès le retour de la maternité ou dans la chambre des parents ? Dans un berceau séparé, attaché, ou dans le lit des parents ? Pour combien de temps ? Est-ce qu’on le laissera pleurer  pour qu’il s’endorme ou non ? Qui se lèvera pour le changer la nuit ? Est-ce que le sommeil de celui qui n’est pas en congé de maternité doit être préservé ou pas ? Bien sûr tout peut changer après l’arrivée du bébé, mais c’est utile d’en parler avant.

 

- Prévoir l’environnement de l’enfant, en fonction de cette discussion : couffin, lit à barreau, berceau cododo, berceau classique ? Espace de couchage pour la nuit ou pour les siestes ? Il faut prendre un peu de temps pour s’organiser, choisir les bons produits, aménager le ou les chambres en conséquence. Penser également à l’éclairage (veilleuse), l’endroit où on met la table à langer, etc.

 

- Ne pas juger son talent de parent à l’aulne de la qualité du sommeil de l’enfant : il y a des bébés qui dorment mieux que d’autres, qui ont besoin d’être rassurés plus que d’autres, qui ont besoin de plus téter que d’autres, etc. En tant que parent, il faut savoir adapter nos objectifs en fonction du bébé. En même temps, je pense qu’il est important d’avoir des objectifs, et d’arriver à un compromis entre ses besoins personnels, sa manière de vivre son couple, et les besoins du bébé. Car il ne faut pas oublier qu’il y a des mamans qui ont besoin de plus sommeil que d’autres, des papas qui se lèvent tôt pour travailler, des couples qui ont besoin de se retrouver seuls le soir et pour qui le cododo n’est pas envisageable, etc. 

 

- Savoir s’endormir est un apprentissage pour les bébés, et aider son bébé à bien dormir est un apprentissage… pour ses parents, et pas seulement pour la maman. Si j’ai un conseil à donner aux autres mamans, c’est d’éviter d’être la seule à pouvoir endormir l’enfant. Sur la durée, c’est très lourd d’être la seule responsable de l’endormissement, et en plus, le papa arrive souvent à des résultats plus rapides ( !)

 

Et vous, quelles sont vos trucs, astuces, et conseils pour bien vivre ces premiers mois avec bébé ? Avez-vous pratiqué le cododo (que ce soit le partage de la chambre, ou le partage du lit parental) ? 


Par Ségolène Finet, co-fondatrice de mamaNANA, maman de trois filles de 9 ans, 6 ans, et 21 mois


Poster votre commentaire

Tous les commentaires

  • MamounetteAlex (le 17/01/12 à 16H10)Merci pour cet article et merci au cododo ! Mon bébé de 7 mois dort encore dans notre chambre et téte au mieux toutes les 3 heures, au moins toutes les heures ! Il a besoin de me sentir près de lui. Avec papa, on a biensur trouvé d'autres endroits pour les calins, et cela nous convient ! bébé a un grand besoin d'être rassuré plutôt que d'avoir réellement faim, mais il vrai que l'entourage ne comprend pas vraiment et nous regarde même avec un regard culpabilisateur....Mon fils est heureux, nous, nous nous sommes très bien adaptés, maman est plus reposée, vive le cododo !
  • anne-fofie (le 04/01/12 à 18H17)PLUS DE VERITE & DE RESPECT POUR L'EDUCATION DE NOS ENFANTS RENDRA POUR TOUS L'AVENIR MEILLEUR !!!!!!!!!!!!
  • anne-fofie (le 04/01/12 à 18H16)BRAVO BRAVO BRAVO A VOUS !!! DE PRENDRE PART SUR CE SUJET (CODODO, NE PAS LAISSER PLEURER, ...) !!! BRAVO BRAVO BRAVO A VOUS DE FAIRE PASSER CE BEAU MESSAGE, ENFIN RESPECT & CONFIANCE POUR NOS ENFANTS !!!!!!!!!!!
  • Darma (le 24/11/11 à 16H14)Mon fils a bientôt 8 mois et dors toujours avec moi (je suis mère célibataire) et personnellement je ne me verrais pas me lever en pleine nuit à chaque tétée, les yeux pas trop en face des trous, j'aurais trop peur de le faire tomber, et puis je pense que je serais vite crevée!! Il a son petit lit dans sa chambre, ça arrive qu'il y fasse la sieste et même parfois le début de la nuit (mais il s'endors d'abord avec moi dans le grand lit) jusqu'à la première tétée nocturne (en général je ne suis pas encore couchée). Mais je me prends beaucoup de critiques de la part de mon entourage qui sont des adeptes inconditionnels du "bébé doit dormir dans son lit". Je pense que chacun doit faire comme il le sent, faire au mieux pour soi et surtout au mieux pour bébé, car chaque bébé est différent! Merci pour cet article qui se veut sans jugement!
  • JenniTlse (le 17/11/11 à 20H42)Notre petit garçon a dormi 3 mois avec nous, jusqu'à qu'il commence a faire ses nuits. Moi aussi je l'ai allaité et c'est vrai que c'est un moment magique de complicité. Pour revenir au sommeil, il dort toujours dans sa chambre desormais et il fait de supers nuits. Le passage dans sa chambre n'a posé aucun problèmes. On a fait ce qu'on pensait avec son papa sans écouter etl'entourage et tout s'est bien passé. Personne ne connait mieux le bebe que ses parents!
  • gribouille38 (le 17/11/11 à 19H14)Bravo pour cet article. Très juste et très sympa. Pour nous bébé 1 a dormi avec nous dans sa nacelle à coté de notre lit jusqu'à ses 4mois (en fait jusqu'à ma reprise du boulot ... ) EN fait, j'étais crevée et les ptits bruits de bébé me réveillait. Elle a fait tôt ses nuits avec un sommeil de plomb mais allaitement mixte. Bébé n°2 est une autre affaire. Elle a 14mois là, et dors toujours avec nous dans son lit à barreaux au bout de notre lit. 1 à 2 tétées la nuit. Sommeil léger grgrgr. Dur dur pour moi. Je n'arrive pas à me décider à la sevrer et du coup à être prête à supporter des pleurs durant 2 ou 3 nuits (du reste le papa encore moins, ca ne m'aide pas là !!). En tout cas, il est vrai que je rêve d'une nuit entière sans réveil. Mais je ne regrette rien et bébé n°3 sera pareil. Je suis à fond sur le fait que bébé dorme avec les parents. Je pense que ca lui donne confiance en lui et dans les êtres qui s'occupent de lui. Le développement de mes enfants me réjouit chaque jour qui passe. A 14mois elle marche et comprend absolument tout ce qu'on lui dit et sait très bien se faire comprendre. Je suis ébahit tout le temps. Bon, c'est sûr que c'est pas forcément lié au cododo mais bon pourquoi pas non plus ?. Par contre cododo dans le meme lit, ca ne nous branchait pas, même si c'est arrivé certaines nuits, mais on dormait très mal. Donc effectivement c'est un choix de couple, l'important est d'être en accord ensemble et avec soi-même. Bon cododo à tous !
  • c.murène (le 17/11/11 à 16H56)je trouve votre article très pertinent et plein de bon sens même si je ne suis pas moi-même adepte du cododo. Un seul bémol (parole de Psy) ne dites jamais qu'une mère (ou toute autre personne) ENDORT le Bébé, un Bébé S'ENDORT lui-même avec plus ou moins de difficulté ou d'aide.
  • elodie48 (le 17/11/11 à 15H16)je vis la situation de votre fille dernière avec ma fille dernière aussi ( sic!) et j'avoue qu'en plus de la fatigue, je commençais à démoraliser! votre expérience m'a reboostée et je vais tenter l'éloignement progressif... je vous tiens au courant...
  • anaissandro (le 17/11/11 à 13H00)Ici lit a barreaux transformé en lit cododo à la meme hauteur que notre lit... et tout se passe bien pour le moment pour le sommeil de tout le monde. En journée il dort où je suis (salon, balade, chez des amis, ...). Dur à faire comprendre à l'entourage parfois mais l'important c'est que ça nous convienne à nous et pour la suite on verra au fur et a mesure
  • jadora (le 17/11/11 à 11H42)Mon bébé, de 6 mois aujourd'hui, n'a jamais vraiment dormi avec nous, sauf de rares fois au début, quand je voulais pouvoir l'allaiter sans me lever... Ce n'est pas un choix "théologique" de notre part; comme beaucoup de jeunes parents, nous avons fait comme nous le sentions et comme nous pouvions.. Il s'est juste avéré que tout le monde, y compris bébé, se trouvait mieux comme cela. Pourtant, mon fils n'était pas un gros dormeur et le moment de l'endormissement a toujours et est encore problématique. Ainsi, ce n'est pas parce que bébé a dû mal à s'endormir, qu'il a besoin de dormir avec ses parents. Je suis d'accord avec l'article, notamment sur deux points: l'important, ce n'est pas tant le choix qui est fait, que l'entente des parents sur le choix. Le sommeil touche à l'intimité du couple, déjà mise à l'épreuve par la grossesse et la naissance, il faut donc ne pas diviser les parents sur ce point ni créer d'éventuelles frustrations. Autre point d'accord, vécu!: l'endormissement avec papa est très souvent plus rapide!donc chères mamans, n'hésitez pas à passer la main sur ce point.
  • MarieUsa (le 03/03/11 à 19H54)Excellent article, sans parti pris ni jugement ! Bravo ! Je retrouve mon #3 dans le vôtre et je respire : mes copines m'avaient presque persuadée que c'était moi qui le retenait dans "l'autonomie du sommeil" ! Même si je me savais à peu près dans le bon chemin, ça été rassurant de lire la même expérience...
  • nathycahors (le 08/10/10 à 09H34)Notre fille a dormi dans un berceau à coté de notre lit les premiers mois puis mon mari a transformé un lit de bébé en side afin qu'il soit à la mème hauteur que notre lit avec donc des barrièrres sur trois cotés.Ce choix a été beaucoup plus confortable que d'être obligée de me lever pour les tétés de la nuit.J'ai parfois mème allaité ma fille les yeux fermés en m'endormant.J'ai eu la chance d'avoir une soeur qui a allaité ses 3 enfants ce qui fait que je n'ai jamais culpabilisé sur notre mode de fonctionnement.Par contre nous avons arrêté trés vite d'en discuter avec le reste de notre entourage (grands parents entre autre ,certains mèdecins également.....)car nous avons vite senti leur réprobation ou mème entendu certaines critiques.A l'heure d'aujourd'hui (à part ma soeur personne ne sait que je continue l'allaitement.Ce qui m'a soutenu dans ce choix c'est la connaissance d'une sage femme qui m'a suivie pendant ma grossesse et qui a elle mème allaité ses trois enfants et le dernier jusqu'à l'age de 4 ans.Je regrette tout de mème que le sujat du long allaitement soit si tabou car j'aurais aimée le partager avec d'autres.
  • citrouille14 (le 20/05/10 à 22H30)A la naissance de ma fille, nous n'avions qu'une chambre. Nous avons donc partager la même chambre jusqu'à ses 15 mois. Avec l'allaitement, je peux dire que c'était bien pratique de l'avoir juste à côte de moi. D'ailleurs, il lui ai souvent arrivé de nous endormir ensemble lors d'une tétée et par conséquent de la retrouver entre nous deux quelques heures après... Le jour où elle a eu sa chambre, finalement tout s'est bien passé. Je lui montrais sa chambre, je lui expliquais et nous avons d'abord commencé par une sieste et en fait elle n'a jamais rien dit et s'y est très bien habituée. Depuis qu'elle a sa chambre nous n'avons pas refait de cododo. D'ailleurs, nous avons essayé de la prendre avec nous le matin pour faire un calin au lit, elle ne tient pas en place !!! Elle aime beaucoup son lit et est la première le soir à demander son dodo. On nous avait pourtant dit que ce n'était pas bien de la garder si longtemps avec nous, qu'elle ne voudrait pas dormir toute seule, que c'était de mauvaises habitudes comme quoi, il faut le faire comme on le sent.
  • mellou (le 20/05/10 à 21H28)Merci pour cet article! Enfin du positif! Chez nous aussi, le cododo en side car a été une évidence à la naissance de notre fils..il dormait de toute façon pas du tout sans moi les 3 premiers mois, il aimait dormir avec nous, et nous aussi! Quelle merveille pour mon mari etpour moi de le voir s'endormir avec tranquillité dans mes bras après la tétée et de ne pas avoir à le mettre dans sa chambre tout seul! Il a dormi avec nous 9 mois, puis a rejoint sa chambre. Quelques semaines plus tard il dormait toutes les nuits tranquillement. Il a arrêter de téter à 13 mois, et cette première année a été merveilleuse, malgré la fatigue. On ne regrette rien de cela, et nous aussi on recommencera pour le prochain, et cette fois ci, en l'assumant et en ne le cachant pas. Notre fils a marché très tôt (10 mois et demi), sans notre aide, il a un super développement psychomoteur et est très sociable. Il aime toujours autant être avec ses parents, fais beaucoup de calins,alors merci le cododo, merci l'allaitement et merci la confiance en soi parce qu'avec tous les aspects négatifs qu'on a entendu, on n'aurait pas pu sans notre confiance en nous!
  • nous2 (le 20/05/10 à 20H45)Les premiers mois de notre 2ème fille, nous avons choisis de dormir dans sa chambre où elle dormait dans son lit à nos coté. Quand le moment est venu de nous éclipser et de retrouver notre chambre, cela n'a posé aucun problème puisqu'elle n'a pas changé d'environnement...vive le cododo
  • scarabée (le 20/05/10 à 17H05)Merci pour cet article qui déculpabilise les parents comme nous, qui n'avons pas osé avouer pratiquer le cododo pour éviter les critiques plus virulentes les unes que les autres. J'attends mon deuxième enfant et nous allons dormir de nouveau avec lui ... mais sans nous cacher cette fois !
  • GABK (le 20/05/10 à 13H43)Bravo pour cet article qui ne donne pas LA solution mais bien les solutions pour faire avec la situation, nos envies et notre enfant avec toute sa personnalité.Ici Mlle l'ainée était une dormeuse (elle l'est toujorus à 6 ans et demi) et donc elle a dormi dans notre chambre un mois et demi même si je l'ai allaitée 3 mois. Elle dormait mieux seule dans sa chambre alors je me levais pour les tétées (peu nombreuses la nuit dès le tout début). MR le puiné n'est pas du tout d'acccord avec tout ça, encore aujourd'hui (4ans) dormir est poru lui un truc totalement inutile et moins il y passe de temps mieux il se porte. Alors là il est resté beaucoup plus longtemps dans notre chambre dans son berceau (8 ou 9 mois) il a été allaité 4 mois mais il a réclamé des bib la nuit jusque 2ans! Quand petit dernier est arrivé j'ai dit stop je veux bb avec moi, je ne me lève plus. Là merci j'ai trouvé le cosleeper et hop cododo, pas à se lever, un bb allaité jusque ses 6 mois et en plus un bb qui dort sans problème (un an aujourd'hui)...Alors à chaque enfant à chaque période de sa vie, à chaque situation la réponse sera différente et il ne faut pas laisser l'extérieur nous influencer surtout...
  • marion_aya (le 20/05/10 à 12H22)nous pratiquons le cododo depuis sa naissance en alternant de la faire dormir avec nous et dans son lit à barreaux qui se trouve accolé au notre.les deux matelas sont au même niveau et c'est plus que pratique pour l'allaitement
  • ptimonstrevert (le 20/05/10 à 10H33)Bonjour. J'ai également pratiqué le cododo (pratique que j'ai découvert à la maternité dans une brochure sur les diverses pratiques de maternage.portage, etc) et pour nous cela c'est très bien passé. Nous avions son couffin posé sur un coffre entre notre lit et le mur (système d!), la limite entre le lit et le meuble bien protégée par un gros coussin d'allaitement maintenu par le couffin (je précise qu'on ne n'avait jamais entendu parler des berceaux cododo!). Le petit nid parfait pour notre crevette! Il faisait donc ses sieste dans son couffin, le début de sa nuit aussi, jusqu'à ce que je le récupere au moment de la tétée. Et à partir de là nous pouvions dormir parfaitement bien tous les 3, papa de son côté, nous du notre. Nous avons commencé à le coucher dans son lit dans sa chambre vers 8mois environ en commencant par les siestes puis assez rapidement la nuit aussi, même si se réveillant encore aux alentours des 4h il lui arrivait encore de dormir avec nous( mais avec une barrière car bébé a grandi), mais là cela dépend du courage de la maman ( dur de ne pas se rendormir et de se relever pour le coucher)... À présent il a 14 mois et cela fait bien 5 mois qu'il dort dans son lit sans aucun problème et sans nous réveiller la nuit, et même en nous laissant dormir le matin, il joue tranquillement avant de nous appeller pour le petit dej! Nous avons vraiment fait les choses à notre rythme sans nous occuper de ce que certaines personnes pouvaient nous dire que ce soit sur le sommeil ou l'allaitement en général ;"mais il dort encore avec vous" "oh mais tu allaites encore" "votre lien mère-fils sera trop fort et il sera tout le temps collé à toi"; Oui j'allaites toujours aujourd'hui et sans que cela soit une contrainte, et partout où nous allons, la remarque qui revient le plus souvent sur notre bébé c'est qu'il est sociable et a l'air vraiment bien dans ses baskets. Alors vive le cododo!
  • Guinness (le 20/05/10 à 10H32)Enfin, un endroit ou l'on se sent écoutés. Nos 3 enfants ont dormi avec nous. Pour l'ainée, c'était évident pour nous 2, trop peur de la mort subite du nourrisson. Mon mari était ravi de se coucher en pouvant admirer son enfant. Et pour l'allaitement, rien de mieux. Nous les avons mis dans leur chambre quand ils ont commencé à prendre trop de place dans le lit, altérant ainsi notre sommeil. Sauf qu'au lieu de nous ennuyer avec un lit à barreaux (ils s'endormaient au sein), nous avons installé un matelas épais par terre, qui permettait ainsi de ne pas avoir à déplacer l'enfant une fois endormi. Nous avons un lit cododo qui nous sert principalement de sécurité et d'espace supplémentaire (le bébé changeant de côté à chaque tétée la nuit). Nous avons trouvé une méthode qui nous convient à tous les 2, qui n'altère en rien notre vie de couple.
Lire toutes les réactions
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok