Comment choisir sa nounou ?
Participez aux prochains forums
Proposez-nous vos sujets de discussion pour animer les forums !
Participez

La boutique

Livre Caca proutDe 2 ans à 7 ans
Livre La maternelleDe 2 ans à 5 ans
Livre Frères et soeursDe 2 ans à 7 ans
Education

Comment choisir sa nounou ?

Par Juliette Viatte, Auteur du livre "Une nounou ? Eviter les pièges et bien la choisir"

recruter la nounou pour son bébé

L'heure de la reprise du travail approche, vous avez opté pour la nounou à domicile. Mais le problème du mode de garde n'est pas résolu pour autant, car vous n'avez pas encore trouvé la perle rare. Comment choisir sa nounou ? Quels sont les points sur lesquels porter toute votre attention ?


Choisir une nounou en vue de lui confier son bébé relève de l’exploit pour certains parents.  Pourquoi ? Tout simplement parce que nous ne sommes pas tous des recruteurs nés. Et pourtant, ne vous dévalorisez pas et faites confiance à votre instinct. En tout cas c’est ce que recommande en substance Juliette Viatte, l’auteur de Une Nounou ? Eviter les pièges et bien la choisir.

Comment chercher une bonne nourrice, où faut-il s’adresser ? 

Il y a plusieurs moyens de recruter, je recommande le bouche à oreille pour avoir des personnes de confiance et savoir si la nounou correspond à vos critères de recherche. Les petites annonces, car c’est pratique d’avoir quelqu’un dans son quartier, et c’est intéressant quand on a des horaires décalés surtout dans les grandes villes comme à Paris. Il y a également les services PMI, les mairies : ils ont des listes d’assistantes maternelles agréées. On trouve encore les pédiatres, les pharmaciens qui font partie de ce qu’on appelle le réseau. La dernière piste, ce sont les sites Internet gratuits. Enfin la dernière solution : les agences qui effectuent elles-mêmes le recrutement.

 

Si justement on ne fait pas appelle à ces agences, comment affronter l’épreuve du recrutement ? Comment s’y préparer ?

Il faut d’abord déterminer  ce qui est essentiel pour vous. Quel va être le déroulement de la journée, quelles tâches allez-vous confier à la nounou : courses, bain, cuisine ? Soyez clair sur ce que vous attendez en termes de comportement : est-ce que la télé peut rester allumée toute la journée, est-ce que ça vous dérange si c’est une fumeuse ? Il faut réfléchir à tout ça avant le premier entretien et dresser une liste de questions pour ne pas être pris de court pendant la rencontre : Quels sont ses horaires ? Sa flexibilité ? A-t-elle d’autres enfants à garder ? Depuis quand exerce-t-elle ? Comment gère-t-elle les disputes ? Pourquoi une place s’est-elle libérée ?

Quand et comment prendre contact avec une nounou pour la première fois ?

Je suggère de lui téléphoner,  on est dans l’humain et même avec un contact téléphonique on voit tout de suite si ça passe.  C’est une manière de prendre la température. A l’issue, vous allez savoir si vous voulez aller plus loin ou pas. Ensuite, n’hésitez pas à vérifier les références ou les recommandations qui figurent sur son C.V. ou dont elle vous a fait part. C’est votre responsabilité en tant que futur employeur.

 

Quels sont les principaux points à aborder lors de l’entretien ? Faut-il faire venir l’enfant ?

C’est préférable que l’enfant soit présent. C’est toujours mieux car ça permet de sentir ses réactions et de voir comment elle se comporte avec lui, comment elle lui parle. Et si elle est attentive, autoritaire… On peut sentir des choses, ça peut même être rédhibitoire.  

L’entretien c’est aussi l’occasion d’aborder les aspects pratiques et financiers.

 

Quelles sont les difficultés majeures dans un tel recrutement ?

La difficulté majeure c’est tout simplement de confier son enfant à quelqu’un d’autre. Plusieurs interrogations vous assaillent : «  J’ai peur qu’elle se substitue à moi », « Est-ce qu’elle va respecter les règles de vie que j’ai édictées ? ». Là, c’est l’aspect psychologique qui rentre en ligne de compte. Mais sachez qu’il y a des périodes d’essai de quinze jours. Et même avant, un temps d’adaptation d’une semaine ou dix jours. Vous allez vite savoir si votre enfant est content de la retrouver  ou pas. Ou s’il est collé à vous, s’il pleure… Je crois beaucoup à la communication, il faut se parler, se respecter et établir une relation de confiance avec elle. C’est quelqu’un que vous employez et à qui vous devez dire ce qui va ou pas. Parlez-en, faites le point, demandez-lui quelles difficultés elle rencontre avec votre enfant.

 

Propos recueillis par Marie Blanchardon.

 

Posez toutes vos questions en direct à Juliette Viatte, vendredi 18 février à 14h30, à l'occasion du Chat spécial Nounou.

 

Par Juliette Viatte, Auteur du livre "Une nounou ? Eviter les pièges et bien la choisir"


Poster votre commentaire

Tous les commentaires

  • lavani (le 07/12/11 à 16H28)Après deux expériences malheureuses en 3 mois, je rêve de laisser ma fille à ma mère ou en crêche ou alors d'arrêter de travailler pour m'en occuper moi-même. C'est qu'elle fait souffrir sa nounou ma fille de 8 mois. Moi elle me fait pas souffrir ma fille. Je rêve qu'on me paye pour m'en occuper. Les nounous, j'en suis gavée. La dernière me dit comment élever ma fille et m'avertit au bout d'un mois que ma fille saute en fait chaque jour un repas. J'aimerais trouver quelqu'un avec un peu de professionnalisme et qui ne soit pas dans le rapport de force. Je gagne 600 euros par mois et je verse 600 euros à la nounou. Sans les aides de la CAF même pas la peine de travailler. Peut-être que je vais faire ass mat - je pourrait être là pour ma fille et elle fera souffrir personne.
  • stamps (le 23/02/11 à 14H18)Comment choisir une nounou? Et bien, dans les grandes villes, ce ne sont pas les parents qui choisissent l assistante maternelle mais l inverse! Et oui, c est la loi de l offre et de la demande. Vous êtes sensée être l employeur mais ce sont ces dames qui posent leurs conditions: tarifs libres et pour le contrat éducatif: elles doivent S ADAPTER a l enfant, cela fait partie de leur travail, me disait le pédiatre encore hier. De la pure utopie! Pour être le plus au fait, j ai lu et relu la convention collective des assistantes maternelles et j ai pris une adhésion a la FEPEM, cela m a évite de nombreux pièges par exemple étant sur une année incomplète de garde soit 36 semaines, la majorité des assistantes maternelles voulaient se faire payer 42 semaines plus 10 pourcent tous les mois de congés payes. Dans certaines villes, au risque d' en choquer plus d' une, je dirai que c est une mafia! Pardon, a celles qui sont restées intègres et font aussi et surtout ce métier par amour des enfants! hier.
  • eli38 (le 20/02/11 à 14H17)la suite : et donc allaient même jusqu'à me demander de participer au frais de l'eau bu par mon fils. je comprends que l'on ait des exigences mais là ça frise la parano. j'ai trouvé la "perle rare" à l'époque, mais depuis quelque temps cette personne est devenue "ingérable", dans le sens où mes remarques concernant les journées de mon fils la mette en rogne et la rende susceptible. du coup j'ai du mal et me sents mal. je lui ai toujours payé son moi, les vances et même un plus à noel. elle est libre de faire quelques peites courses avec mon fils, mais elle a décidé de faire comme ça l'arrangeait. du coup elle fait ses courses régulièrement avec mon fils et d'autres enfants sans doute, n'attend pas les vacances pour faire des travaux très salissant et polluant chez elle, laisse mon fils en permanence devant la télé et lorsque je fait une simple remarque sur une des ces choses elle "boude" pendant des jours. alors oui, je suis d'accord avec le terme de "comment gérer ça nounou"? je précise que je ne suis jamais en retard (les fois où ça m'est arrivé j'ai prévenu à l'avance).là je ne comprends plus comment me comporter.
  • eli38 (le 20/02/11 à 14H07)Maman d'un petit garçon de 3 ans, je ne suis pas surprise de voir des "nounous" se rebiffer contre ... on ne sais trop quoi. a l'époque où j'ai cherché ma "nounou" j'en ai bavé car dès le premier contact au téléphone je me faisais "remettre à l'heure " sans aucune raison. c'était la période des contrats en bonne et dû forme censés rassurer les parents et aider les assistantes maternelle dans leur travail. résultat : des parents très très méfiants, et des assistantes maternelles très rès exigentes sur les horaires par exemple : pas avant 9heures le matin pas après 18h le soir, des vacances à gogo (je n'ai que 5 semaines de vacances moi)et des tarifs toujours plus élevés. des nounous qui voulaient faire régner l'ordre et aussi la terreur chez elles. qui m'on même demandé de payer une partie de leur facture d'eau ou d'a
  • Ravinala (le 18/02/11 à 22H11)Après plus de 10Ans de métier et 9Ans de formations, je dirai que j'ai eu 3 ratés et un tout nouveau contrat en suspend. Pour l'instant, nous avons recadré et remis les choses au clair et nous nous remettons en question chacun de notre côté. Un jour d'entretien est prévu pour tout finaliser. Ce temps de réflexion est très important pour chacun afin que tout fonctionne et que la coordination soit parfaite. Pour moi le sujet n'est pas "Comment gérer sa Nounou ou les Parents?" Ce serait plutôt:"Comment trouver la PERLE RARE côté Assistant(e) Maternel(le) comme côté Parents" car comme partout il y a des bons et des mauvais des deux côtés. Personnellement, je pense que la confiance mutuelle est primordiale et si elle est trahie dès le départ, des désaccords viendront par la suite. Donc n'hésitez pas à en parler et surtout à rompre le contrat s'il le faut. Vivre dans l'anxiété et redouter la fin de la journée n'est pas SAIN que ce soit pour les Parents comme pour l'ASS. MAT. Aujourd'hui, je travaille avec des Parents Formidables avec qui j'ai créé des liens et je suis satisfaite de nos relations. J'ai donc décidé qu'après plusieurs années d'expériences qu'aucun nouveau Parent neviendrait me pourrir la vie. J'assume totalement cette décision et je serais prête à arrêter un contrat en cours. Il n'y a pas que le bien-être de l'enfant qui compte il faut aussi penser à soi. Votre PREMIER Entretien est la Clé de la réussite de votre travail, soyez clair, ferme, précis et assez translucide dans ce que vous faîtes avec les enfants, n'ayez pas peur de dire les choses (je suis maniaque, je n'accepte pas les pyjamas et je le dis.Pour le respect de ma presonne, de mon métier et des autres. On vit en société, il y a des règles)que vous pouviez accepter ou pas en argumentant les raisons de ce refus. Les parents en face de vous comprendront et seront plus rassurer. Ne dites pas juste "NON". Exemple: pour une maladie qui s'éternise trop longtemps, on peut en parler sans blesser quique ce soit en utilisant des mots justes sans agressivité. Exemple: "dire tout simplement que depuis quelques jours ou semaines déjà, vous aviez pu constater ou observer que l'enfant "X" se grattait l'intérieur de la bouche et avait des tâches blanches que ce n'était pas normal et que ce serait bien qu'il voit un médecin. Car vous même n'êtes pas médecin et ne savez pas ce que c'est. Car si cela est transmissible, en tant que professionnel vous deviez envers les autres parents assurer à 100°/ la sécurité de leurs enfants." Ils comprendront et cela prouvera que vous vous inquiétez pour l'enfant et que vous faites votre travail consciencieusement. A moins d'être idiot... Très important lors de ce premier entretien insisté pour que les parents rencontre d'autres ASS. MAT. qu'ils ne se faucalisent pas sur vous, vos conditions de travail et vos règles. Toute chose a aussi un "PRIX" (très dur de parler "ARGENT" pour certains car notre métier est basé sur la relation humaine) Les parents ont aussi besoin d'être rassuré ce ne sont pas des monstres comme nous ASS. MAT. aussi d'ailleurs. Mais on voit et entend tous tellement de choses a la Télé, par le bouche à oreille... Attention! je suis ni contre les ASS. MAT. ni contre les Parents. Il faut un juste milieu. J'ai eu des déboires mais je me suis battue pour gagner. Mon tempérament ne permet pas de perdre et je deviens très mauvaise (la tigresse sort ses griffes). Beaucoup pense que notre métier est très facile mais il est plus difficile que eux ne l'imaginent... Il demande de la rigueur, la vigilance, l'organisation et un RESULTAT à 100°/. en fin de journée (NUL PART AILLEURS). Alors Courage, Courage chers Collègues ASS. MAT. ne vous laissez pas blesser et ternir par ces mots ... C'est le plus beau métier du monde sans VOUS le monde s'écroulerait. "FAITES TOUS GREVE ET VOUS VERREZ...."
  • Ravinala (le 18/02/11 à 17H06)Pour contrecarrer cette question: "Comment gérer sa Nounou?" je dirai tout simplement: "Comment gérer les parents?" Je suis Assistante Maternelle Agréée depuis plus de 10Ans (Ex-comptable) et je fais partie de ceux qui se battent pour Valoriser notre métier donc je n'utiliserai pas le mot "NOUNOU" en tant que professionnelle. je ne déteste pas ce terme "Nounou" il est très affectueux, à une consonance harmonieuse et représente bien une partie des choses que nous faisons avec les enfants (nourrir). C'est juste pour éviter toute confusion lors de l'apprentissage des premiers mots surtout au moment des fatigues et des pleurs où très souvent l'enfant recherche son "Doudou". Mes petits "Bout d'chou" m'appellent tous "TATA". Par contre le mot "gérer" ne me plait pas du tout. Je dirai plutôt: "Comment communiquer et dialoguer avec son Assistant(e) Maternel(le)?" afin que tout se passe bien pour le "trio", que chacun trouve sa place et ces repères. Cela est très important car l'angoisse ou l'énervement ou la tension qui règne se transmettent très facilement. Je suis quelqu'un qui m'investit énormément dans ma profession, je lis, assiste à des conférences, suis très régulièrement des formations par le biais de mon relais ( très souvent en soirée après mes heures de travail: 9Ans) ce qui me permet de bien communiquer avec les parents (très bénéfique lors mes entretiens). Notre métier est basé sur le relationnel et l'affectif, il faut donc pouvoir arriver à échanger pour le bien être de tout le monde. Ce n'est pas un métier isolé, investissez vous pour ne pas qu'on vous prenne pour des "larbins ou des ignares". En tant que professionnel osez dire ce que vous ressentez, ce que vous pouvez "accepter ou non", apprenez à mettre des limites en ayant un entretien individuel avec les parents en cours d'année. Refaire le point sur plein de petites choses recadre bien souvent tout le monde. Beaucoup de courage à tous les ASSISTANT(e)s Maternel(le)s.
  • pellie (le 18/02/11 à 16H13)A quand le tome 2 .... Comment "gérer" les parents employeurs d'assistantes maternelles ?
  • Féérie (le 18/02/11 à 13H27)Je suis assistante maternelle ou nounou le terme m'indifère du moment que l'on respecte la personne. Le terme qui ne me plait pas du tout c'est "comment gérer sa nounou". Nous sommes des êtres humains et nous exerçons un métier merveilleux mais très difficile. Dès que je reçois des parents je leur parle de ma façon d'accueillir les enfants et nous nous mettons tout de suite d'accord sur leurs besoins et mon travail. Par contre de temps en temps il faut aussi regarder du côté des parents car ils demandent beaucoup mais ne sont pas très réglo. Moi je suis comblée avec les bouts que j'accueille et leurs parents sont supers.
  • professionsociale (le 18/02/11 à 13H07)A force de mélanger sans prendre conscience de ce mélange car pensant que celui ci est un détail, l'amalgame des termes de nounou et d'assistants maternels provoque une information qui devient fausse. il y a une différence dans 1) les aides financières 2) dans la convention collective n'est pas la même qu'une garde à domicile 3) dans l'accueil de l'enfant (chez lui ou chez l'assistant maternel?) 4) dans le contrôle et l'accompagnement du professionnel via l'agrément ou pas d'agrément ces deux métiers ne sont pas identiques et les frais et les aides pour les parents non plus. permettez moi dans ce cas, d'être très surprise à mon tour que vous ne percevez pas cette importance.
  • Nounoumathilde (le 18/02/11 à 12H22)Je pense que quelque soit le terme donné : Nounou, Assistante maternelle, Tata, ou le prénom, le plus important est le triangle qui va etre créé entre les parents l'assistante matenrelle et l'enfant. Il est très important que ca fonctionne entre tout le monde. Que les parents etl a "Nounou" se sentent en accord, que l'enfant sente que les parents ont confiance , que la nounou se sente bien avec l'enfant ( hé oui ca peut arriver que ca ne passe pas entre l'enfant et l'ass mat) Et c'est important que la nounou sache dire je ne peux pas si elle sent que ca ne passe pas. Je suis assistante maternelle depuis plus de 10 ans. Je rencontre les parents le plus tot possible ( bien qu'il m'arrive d'accueillir des enfants dans l'urgence) et je leur explique ce que je propose comme éveil et la manière dont je concoit mon métier. Je m'engage avec eux avec un contrat d'accueil qui détail tous ce que je fait l'éveil, la politesse, les repas, les siestes, l'apprentissage de la propreté , l'higiène, les activités exterieurs. Il est primordial pour moi que les parents soient en accord avec ce projet, sinon c'est très difficile de fonctionner. Jusqu'a présent tout le monde a été très satisfait du travail que j'ai fait avec les enfants et je continue a me documenter et a innover pour les activités. Je pense que les parents devraient anticiper suffisament tot cette recherche d'assistante maternelle pour pouvoir choisir la personne qui leur convient le mieux. Ca existe pour chaque parent je pense.
  • sandramartin76 (le 18/02/11 à 11H10)bonjour je suis nounou depuis plus de 13 ans et tout s'est toujours très bien passé que ce soit avec les enfants et les parents.on dit qu'il faut trouver une bonne nounou tout à fait d'accord mais ce qu'on ne dit pas c'est que les nounous doivent aussi trouver de bons parents car faut voir certains parents soit très sévères avec la nounou trés exigeants ou ils ne la paient pas du tout donc nous les nounous on travaille gratuitement alors qu'on mérite notre salaire,donc expliquez-moi comment faire dans ces cas là car on n'a aucun soutien juridique avec nous on est seul face aux mauvais payeurs.Merci de me répondre.
  • isabellepVILLEPREUX1 (le 17/02/11 à 16H02)bonjour, je suis tous à fait d'accord avec lilasblanc, pourquoi tous un remue ménage avec un simple terme "nounou", c'est drôle j'ai toujours l'impression que les mamans qui travaillent comme assistantes maternelles se sentent toujours diminués par rapport aux autres femmes dans les bureaux ou autres... moi j'aime le terme "nounou" et en aucun cas je trouve que ça rabaisse la personne qui va garder ma fille prochainement, je trouve ça mignon ... et effectivement je suis d'accord avec elle que "choisir sa nounou" c'est aussi dur "que choisir les parents"...
  • lilasblanc (le 17/02/11 à 15H22)Je suis très surprise sur tout le ramdam autour du terme "nounou". Mes enfants appellent leur assistante mat. nounou et je ne trouve pas que ce soit réducteur bien au contraire c'est très affectueux, bien plus qu'un prénom !! vous me faites un peu pensez aux femmes de ménage qui se font appeler technitiennes de surface, le terme est plus pompeux mais le travail reste le même. il n'y a pas de honte à faire l'un ou l'autre, le plus important est de gagner sa vie honnêtement et de prendre plaisir à ce qu'on fait. Vous vous sentez agressées par le terme 'gérer" sa nounou, sachez que comme il y a des parents pas très clairs il y a des nounous qui ne sont pas des perles, j'ai eu la malchance d'en avoir une qui était syndiquée !!
  • nahela (le 16/02/11 à 14H05)Je suis assistante maternelle depuis 10 ans. il est vrai que l'on ne dit plus nounou mais assistante maternelle.Ceci n'est qu'un détail pour moi. Le plus important est le bien etre des petits que l'on va avoir en garde, pour cela la question n'est plus comment choisir sa nounou mais comment faire pour ne plus se tromper dans le choix de garde. Comme le disent certaines personnes en tant qu'assistante maternelle on se pose la même question, Comment etre sur d'avoir les bons parents, travailleront il dans le meme sens que nous pour l'épanouissement de leurs enfants. Pas mal de parents pensent qu'on est la pour ça sans pour autant reconnaitre le mérite de notre travail. La rétissance est dans les deux sens autant pourl'employeur que l'employé et si tout le monde avait une concience la question du choix de garde ne se poserait plus car nous avont un super métier et le fait de travailler avec des petit ange n'est que du bonheur.
  • valoulette (le 16/02/11 à 12H32)je rêve il faut gérer sa nounou et les parents alors????? je suis assitante maternelle de puis 5 ans 1/2 et je suis choqué, je respect les parents avec qui je travail, mais pouvons-nous en dire autant d'eux, j'ai des doutes sur 6 emplyeurs 3 ont su reconnaître mon travail et l'aide que je leur apporte tout les jours les 3 autres c'était du mépris jusqu'à me licencié car j'étais enceinte de mon 3ème enfants en me disant "j'aurais préféré que vous vous cassiez une jambe", et "aussi vous êtes payé pour ça", c'est sa le respect, je vous retourne la question qui doit-on gérer????
  • vero45000 (le 16/02/11 à 12H05)Effectivement, le terme "nounou" est un peu daté ... mais "assistante maternelle" n'est guère mieux selon moi. Il n'y aurait donc que la mère qui aurait besoin d'être assistée car évidemment, c'est à elle de s'occuper des enfants ? A quand le métier d'assistant(e) parental(e) ?
  • tatapouettepouette (le 16/02/11 à 09H50)encore un livre parmi tant d'autre non mais ça veut dire quoi gérer sa nounou ? je suis assitante maternelle depuis 2005 mais dans l'âme depuis toujours je suis toujours en contact avec les mamans qui m'ont confié leurs petits trésors, les petits loulous m'appellent toujours tata ils viennent toujours me voir faire des bisous des calins.......... que dire des parents qu'il faut secouer pour qu"'ils aillent chez le médecin soigner la petite loute de 9 mois qui tousse bcp dons le frère a une bronchite hein que dire quand on vous dit oh y'en a marre des médecins ils vont faire leurs anticorps ça ira bien? que dire des parents qui vous larguent leurs enfants à 6h du matin du jour au lendemain parce qu'ils ont réalisé qu'ils reprenaient le boulot hein que dire ? non mais elle croit quoi cet auteur que nous sommes des femmes de ménages les nouvelles esclaves des temps moderne ???? comment gérer des parents qui ne font pas faire des siestes à leurs enfants depuis qu'ils sont tout petits parce qu'ils n'aiment pas ça qu'ils hurlent ???? commencer déjà par apprendre aux parents à se gérer avant de jeter la pierre systématiquement l'ass mat !!! combien ont du reprendre l'éducation des petits qui laissent à désirer ? et ensuite les parents sont là oh mais c'est merveilleux il dit merci s'il te plait il fait ses sieste sans hurler et il est tout content au réveil il ne ronchonne plus pffffff et bien c'est un livre que je ne servirai même pas en tant que cale meuble !! j'en ai assez lu dans cet article !!
  • moi84 (le 16/02/11 à 09H45)Je suis moi aussi nounou. Le moment de la séparation est difficile pour la maman et pour le bébé ou le jeune enfant.C'est pourquoi les premières semaines, il faut que la nounou soit très attentive , à l'écoute de la maman mais aussi du papa. Le premier contact est très important, je sens tout de suite au premier abord si cela va marcher ou pas, peut-être est-ce mes nombreuses années d'expériences. Les parents ne doivent pas hésiter une seule seconde à dire ce qu'ils attendent de la nounou, la confiance est un élément primordial pour les relations futures. L'enfant perçoit très vite l'angoisse des parents et le retransmet par un mal être, pleurs, refus de nourriture, refus de dormir. Je conseille à la maman les 2 premières semaines de me téléphoner lorsqu'elle le désire et si cela peut la rassurer de me faire des visites impromptues. Mais confiance, cela se passe bien la plupart du temps. (il y a des exceptions malheureusement dans tous les domaines, c'est vrai)
  • babouch (le 16/02/11 à 09H19)et bien moi je suis nounou et tous se passe très bien avec les parents et les enfants!je suis maman de 3 enfants que j'ai fais garder par la crèche et je l'ai bien regretté!il n'y a pas beaucoup de calin de bisous et d'attention là bas!!!!!et je continue a avoir d'exellent rapport avec les parents et enfants que je ne garde plus et ils sont ravies de revenir voir nounou!
  • flogo7676 (le 15/02/11 à 08H26)nous nous avons opté pour la garde à domicile. En passant par une société de service à la personne , nous avons résolu deux problème en même temps: la garde de nos enfants et la réalisation des tâches ménagères. NO STRESS, c'est la société AXEO-SERVICES pour ne pas la nommée qui s'est chargé du recrutement et gére désormais notre auxiliaire parentale ( ses possibles absences pour maladie, ses congés etc) le remplacement est alors réalisé par une autre auxiliaire qui nous avez aussi été présentée préalablement et qui est comme qui dirait son binome. Et quel plaisir de rejoindre son foyer après une dure journée de travail pour constater que la maison est bien tenue, que le plus grand a fait ses devoirs, que le petit a pris son bain et que le repas es prêt!!! A nous les soirées en famille, les petits moments agréables avant le couché. GENIAL!!! Sans compter que les crises du matin c'est fini aussi. Nanny arrive juste à temps pour porter l'ainé à l'école et si le petit est encore en pyj, nanny gérera la toilette au retour de l'école. Nanny, c'est ma meilleure amie!!!
Lire toutes les réactions
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok