Votre bébé a 1 mois
Participez aux prochains forums
Proposez-nous vos sujets de discussion pour animer les forums !
Participez

Votre bébé a 1 mois

Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"

1 mois

Vous commencez à bien faire connaissance : cette extraordinaire alchimie qui tisse le lien entre le nouveau-né et sa maman vous rend réceptive chaque jour aux signaux que bébé vous adresse, signaux si ténus qu’ils sont incompréhensibles à ceux qui n’en prennent pas soin à chaque instant. Son « nouveau père » a compris combien « le bébé est une personne » ; l’intérêt qu’il a envers son bébé renforce votre complicité.

Mais c’est encore une période où vous êtes un peu tremblants tous les deux devant une si grande responsabilité…

 

Que voit-il ?

Quel mystère que ce regard de tout-petit qui flotte, semble observer… Il voit entre 20 et 40 centimètres : exactement la distance entre votre visage et ses yeux quand vous le tenez dans vos bras. Ce qui l’intéresse, ce sont vos propres yeux, vos cheveux, votre bouche. Mais plus loin, le tableau sur le mur est flou…

 

Qu’entend-il ?

Il est programmé pour préférer la voix humaine parmi tous les sons. Il reconnaît la vôtre et ce ton si particulier que vous prenez instinctivement pour vous adresser à lui. Entendre la grosse voix de papa le rassure, il la percevait déjà dans votre ventre, comme tous les sons graves.

 

Est-ce qu'il a bien grossi ?

Vous devez le vérifier avec son médecin à cet âge de grand développement rapide. Votre bébé doit avoir pris environ 600 grammes depuis la naissance.

En moyenne, votre petit garçon pèse 3960 g ; votre bébé-fille,  3750 g.

Ils ont le plus souvent grandi de 3 centimètres depuis la naissance.

La fontanelle vous impressionne

Mais ne vous inquiétez pas : elle est souple pour laisser le cerveau se développer. Sous le cuir chevelu, il y a une membrane si solide qu’on l’appelle « la dure-mère » ! Le caractère bosselé du crâne vous impressionne, c’est normal : les os connaissent une extraordinaire poussée de croissance.

La tête a déjà grossi comme elle ne le fera jamais de toute son existence : son périmètre a pris 1 à 2 centimètres !

 

Une tête si lourde…

Elle fléchit en arrière lorsque vous le tirez vers la position assise, il faut la maintenir.

Ses petits doigts se serre autour de votre mèche de cheveux, c’est le réflexe d’agrippement. Maintenu debout, il ébauche une « marche automatique », elle disparaîtra vers 6 semaines pour faire place dans quelques mois à la marche volontaire.

 

L’âge des coliques…

Vos soirées sont rarement calmes et vous êtes impressionné par les bruits que fait la digestion de bébé. Ne pensez pas trop vite que vous n’avez pas assez de lait, ou que la marque du lait infantile ne convient pas, parlez-en à votre médecin.

 

Quand fera-t-il ses nuits ?

C’est une question traditionnelle des jeunes parents, préoccupés de ne pas lui donner « de mauvaises habitudes ». Il faudra plusieurs semaines pour que votre bébé adopte un rythme proche du nôtre, nous parlons de « l’anarchie des 100 premiers jours ».

 

Je ne peux pas le poser !

Votre bébé ne s’apaise que contre vous et votre entourage vous promet qu’il sera capricieux ? Pas du tout ! Votre bébé était il y a seulement quelques semaines dans votre ventre, il a besoin d’entendre battre votre cœur et de sentir votre respiration, votre pas, votre chaleur. Il est encore si petit…

 

Dans son berceau, couchez-le sur le dos

C’est la seule position de sécurité quand il n’est pas dans vos bras.

 

Limitez l’usage de la sucette

Mieux vaut être souple dans ses tétées, que ce soit au biberon ou au sein, car bébé a besoin de lait. Écoutez les conseils de votre médecin. S’il prend l’habitude de ne s’endormir qu’avec la sucette, il vous appellera dès qu'il la perdra pour que vous la lui remettiez en bouche. Attention, cela arrive très souvent !

 

N’oubliez pas ses vitamines !

Elles vous ont été prescrites à la sortie de la maternité, vous devrez continuer pendant plus d’un an, à une dose qui sera adaptée à sa nutrition.

 

Déjà un vaccin ?

Si votre médecin estime que vous vivez dans une région à risque de tuberculose, ou s’il y a des antécédents dans votre entourage, il peut vous proposer le BCG.
Si votre bébé a dû recevoir à la naissance une protection contre l’hépatite B, il ne faut pas oublier la deuxième injection.

 

Premières sorties

Vous vous imaginiez bras dessus-bras dessous poussant le landau… mais vous comprenez vite qu’à cet âge, le porte-bébé est idéal : il berce le nouveau-né qui s’y trouve bien au chaud et tout prés de vos voix. En voiture, le siège auto à l’avant, dos à la route, permet la sécurité et la conversation.

 

Laissez-vous guider par votre bébé qui vous transforme progressivement en parents expérimentés…

Par Edwige Antier, Pédiatre, auteur de "Elever mon enfant aujourd'hui"


Poster votre commentaire
mot de passe oublié

Un email avec votre mot de passe vient de vous être envoyé.

Ok